Menu

Un futur centre de santé de la CCAA à Riscle

00 Michel Petit et Thibault Renaudin 1bis 211020.jpg

3 médecins sont demandés

Le Journal du Gers a rencontré, le 21 octobre 2020, Michel Petit, président de la Communauté de communes Armagnac-Adour (CCAA) et Thibault Renaudin, maire de Termes-d’Armagnac. Ce dernier est chargé de la communication de la CCAA. Sujet de cet entretien : l’action de la CCAA pour recréer une offre de service médical suffisante pour le territoire.

État des lieux

Le territoire de la CCAA avait encore récemment 5 médecins à Riscle, 1 à Aignan et 1 à Viella. Actuellement, ils sont 2-et- « demi » à Riscle, 1 à Aignan et 1 à Viella. La CCAA a donc besoin de 3 médecins.

Une décision consensuelle

Le 21 septembre, le conseil communautaire, réuni à Viella, a pris une décision « historique » : il a pris la compétence « santé » (1) pour la CCAA à l’unanimité. « Ce consensus au début du mandat de la CCAA augure bien de la suite de ses travaux », remarque Thibault Renaudin.

Le projet

Michel Petit constate que le corps médical est en grande partie féminisé et que les jeunes médecins veulent :

  • préserver leur qualité de vie, ce qui nécessite d’avoir du temps libre pour la famille,

  • exercer pleinement leur travail de médecin, sans passer la moitié de leur temps en tâches administratives, contrairement à ce qui se passe dans le statut libéral.

Pour répondre à ces exigences, la CCAA va mettre en place une structure qui accueillera des médecins (qui seront ses salariés). Ils seront titulaires d’un diplôme reconnu par l’Union européenne. Cette structure (Centre médical intercommunal) :

  • gérera les tâches administratives, le secrétariat étant à sa charge,

  • coordonnera les plannings, les astreintes, les visites à domicile et les congés payés.

Sachant que temps de travail sera de 35 à 40 heures par semaine, pour une moyenne de 3 consultations à l’heure, soit un rythme moyen exempt de stress. D’où un nombre de 4 800 consultations par médecin et par an correspondant au seuil d’équilibre budgétaire. Les salaires moyens seront fixés en référence à ceux qui sont pratiqués dans les structures équivalentes en France.

À noter que Michel Petit souligne que les médecins libéraux d’Aignan et de Viella seront libres de vendre leur clientèle.

Recherche et contacts

C’est Marie-Claire Flogny, vice-présidente de la commission des affaires sociales, qui est chargée des contacts en vue du recrutement des nouveaux médecins. Ainsi que du choix du local adapté pour le Centre médical.

Michel Petit conclut que le consensus manifesté pour ce projet donne du souffle à la CCAA et témoigne d’un esprit novateur, puisque c’est le seul projet de ce type dans le Gers. À noter que c’est un projet qui plaît particulièrement à Thibault Renaudin, car il y voit « une conquête de la puissance publique sur le privé ».

(1) Cette compétence a été intégrée aux statuts dans les termes suivants :

« Politique publique de santé d’intérêt communautaire

« Création et gestion du centre de santé intercommunal à Riscle, ainsi que ses antennes médicales à Aignan et à Viella. »

N.B. -  La photo du haut de page représente Michel Petit (à gauche) et Thibault Renaudin.

1 Marie-Claire Flogny 1bis 161017.jpg
Marie-Claire Flogny
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles