Menu

Le comité de jumelage en deuil

img097.jpg

Marina Fabris n'est plus

Juste avant son centième anniversaire, Marina Fabris a rejoint Fiorindo son époux décédé le 29 juin 2013.

Ils furent, en 2000, avec son mari rudannais, et Gilbert Ulian, maire de Duran, à l'origine du jumelage Castin Duran Ruda. Grâce à eux, l'aventure européenne dure depuis vingt ans, car elle s'est bâtie sur des bases solides et fraternelles.

Pilier d'une nombreuse famille, épouse et mère aimante, sans relâche, elle a exercé ses talents de couturière, cuisinière, jardinière... prodiguant bons conseils, patience, amour à ses enfants : Annie, Michou, Françou et Bernard,  à ses petits enfants, à ses arrières petits enfants, puis arrière arrière petits enfants qui aujourd'hui sont dans la peine.

Ce fut pour le comité de jumelage l'occasion d'assister successivement aux 60 ans, puis aux 70 ans de mariage des époux : peu marqué par les ans, le couple irradiait de bonheur, lors de ces fêtes réunissant  famille et  amis ! Fiorindo et Marina ont apprécié les voyages effectués à Ruda et les visites organisées, renouant ainsi, le temps d'un séjour, avec le passé .

Après la disparition de son mari, accompagnée de ses enfants, elle était de tous les lotos, les repas, les  manifestations organisées par l'association apportant son doux sourire.

Marina restera, pour nous, une personne belle, élégante, avec beaucoup d'allure, au regard amène, aux yeux superbement bleus. Ajoutez à cela des qualités morales telles que la générosité, la bonté, la discrétion et ses divers talents … 

Ces dernières années, ses enfants, ses petits-enfants, en retour, ont eu  l'exceptionnelle chance de la chouchouter  longtemps,  elle avait gardé toutes ses facultés.

Le comité de jumelage  remercie et rend hommage, pour avoir contribué à  sa création et son développement, à Mamie Fabris et toute sa famille.

Le Journal du Gers présente ses condoléances à toute sa famille.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles