Menu

Naples, un nom qui fleure bon la Méditerranée...

Condom Naples 2R6A7945.jpg

...mais pour la cité condomoise, un patronyme à honorer

Ce lundi 27 janvier 2020, à l'initiative de l’association "La mémoire vive du commerce condomois", l’historien Alain Geay présentait une conférence sur le parcours de la famille Naples, à Condom. Coïncidence car Célestin, père et grand-père des Naples, Arthur et Étienne, objet de la conférence, tenait un commerce de faïence et de porcelaine.

Alain Geay a déroulé, devant un auditoire très attentif, le parcours du père et du fils.

Arthur, bien que maire pendant seulement deux ans, a réussi à transformer la ville en une cité d'art et de culture. Il a réorganisé le vieux musée. fait construite le kiosque à musique. Il a été à l'initiative du classement des archives. Mais surtout, il a assisté les pauvres.

Étienne Naples, lors d’une manifestation au vélodrome, coupe le ruban ; sur l'autre cliché, la famille Naples au balcon de sa maison, place Saint-Pierre.

Notaire à Condom, puis juge de paix à Montréal-du-Gers et à Valence-sur-Baïse, Arthur Naples s'adonne à la poésie ; un recueil partiel de ses écrits sera publié "De tout un peu" avec une majorité de poèmes écrits en français, mais aussi six en gascon. Alain Geay s'enorgueillit d'avoir pu publier Myüno, une œuvre inédite d'Arthur Naples.

Étienne Naples, le fils d'Arthur, fut député du Gers de 1924 à 1928. Élu sur la liste du cartel des gauches, on peut retenir une de ses initiatives de parlementaires : une taxe de luxe sur le logement superflu... Cela semble très évocateur ! Mais, battu de justesse aux élections suivantes, il s'est consacré à son métier d'avocat, et surtout à l'administration de sa ville natale. Il veillera à la moderniser et, en premier lieu, il s'attachera à l'électrification de la commune.

À l’issue de la conférence, une plaque en l’honneur d’Arthur et Étienne Naples a été dévoilée, par Gérard Dubrac, sur leur maison natale, Place Saint-Pierre. Éric Fenestra  - La famille Naples avait vendu cette maison à la famille Fenestra en 1968 - avait sollicité la municipalité pour un geste de reconnaissance envers les Naples, La pose de cette plaque constitue la preuve que ces hommes ne tomberont jamais dans l'oubli.

Gérard Dubrac a rappelé que la Ville de Condom avait ses illustres et qu'il était encore temps que la population se réapproprie ces hommes et ces femmes ayant marqué la vie condomoise.

Photos Marc Le Saux

Condom Naples 2R6A7930.jpg
Le moment fatidique où la plaque est dévoilée !
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles