Menu

Le maire se déclare candidat

IMG_4718.jpg

Jean-Michel Augré, maire de Cazaubon, vient de déclarer qu’il se représentait aux élections du mois de mars pour poursuivre le redressement de l’image de la commune, et continuer ce qu’il a engagé avec ses conseillers municipaux. Le maire a précisé :

« Si je me suis présenté en 2014, c’est parce que j’ai constaté que l’important potentiel local était mésestimé par manque de soutien, d’accompagnement, d’écoute et de vision de ce que pouvait devenir Cazaubon-Barbotan-les-Thermes. Pour combler tout ce retard accumulé, j’ai durant ce mandat, avec mon équipe, mis en place une stratégie de développement innovante et salutaire pour notre ville avec de nombreux projets déjà réalisés, comme la réorganisation des services communaux, l’aménagement des espaces publics, la voirie et bien d’autres. J’ai donc l’ambition de poursuivre afin que notre ville continue à retrouver tout son aura et son poids économique naturel, et qu’elle puisse jouer également tout son rôle d’influence au sein d’un territoire lui aussi en profonde mutation. »

Le maire a aussi constaté que la tentation est grande pour d’autres collectivités d’absorber la substance même de l’économie locale :

« Notre capacité à offrir encore des services publics locaux, une qualité de service de santé de proximité, d’accueillir nos tout petits dans une maternelle ou encore d’avoir des emplois de service de proximité. Cette capacité est enviée, épiée, convoitée. Je n’ai pas l’intention de voir partir ailleurs, ou d’entendre parler de « délocalisation » comme cela a failli être le cas avec le collège. Les parents d’élèves ont vu les dégâts potentiels qu’une politique non réfléchie pouvait entraîner. Heureusement, ils se sont battus et nous avec eux, fortement, pour que le collège ne ferme pas et il ne fermera pas. Je l’ai dit et je le redirai tant que je suis maire, plus rien ne partira de notre commune. »

Jean-Michel Augré présentera bientôt aux Cazaubonnaises et Cazaubonnais tous les membres de sa liste. À ce sujet, le maire a précisé :

« Ma liste est composée de femmes et d’hommes particulièrement compétents et polyvalents, apolitiques et avec leurs valeurs, collaborant depuis un certain temps à la réflexion, la rédaction, au chiffrage et enfin à la préparation de la mise en application de ce programme ambitieux. Personne ne sera oublié, laissé sur le côté ou ignoré, jeunes, actifs, en recherche d’emploi, porteur de projets ou retraités, chacun, et je dis bien chacun, sera concerné et pourra s’impliquer s’il le souhaite. Nous intégrons, dans notre programme, une conception avant-gardiste des mobilités (le covoiturage n’en est qu’au début), la requalification des axes de transports, la création des lieux de vie partagés par toutes les générations, ou encore et par exemple, nous travaillons depuis six mois à un projet de résidence optimisée pour seniors. Notre volonté politique est grande, tenace et les solutions sont là. Le seul paramètre est le temps. »   

Le maire a aussi  rappelé que Cazaubon-Barbotan a changé en six ans en apportant les précisions suivantes :

« Après notre élection, nous dépenserons notre énergie et uniquement notre énergie à autre chose que de la petite politique. La liste que je conduirai pendant six ans ne sera ni de gauche, ni de droite, son seul parti, c’est Cazaubon et la seule ambition qui nous anime, mes colistiers et moi, sera d’être acteurs pour cette ville que nous aimons pour les six années qui viennent. Dans un match de rugby, il y a deux mi-temps, la première permet d’apprécier le jeu, la deuxième sert à mettre en œuvre la stratégie. Le premier mandat permet d’apprendre et de commencer à faire, le deuxième permet de faire et de transformer l’essai. À l’issue de ces six prochaines années, Cazaubon sera là où tous les regards se porteront car nous aurons fait bouger les choses et cela se verra inexorablement.»

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles