Menu

Guerre 1914-1918, les monuments de mémoire

Larroque Engalin (2).JPG

Le deuil de la Grande Guerre a déterminé les communes à rendre hommage à leurs morts pour la Patrie. Le Gers compte 6484 morts dans le récent décompte effectué par le groupe de recherches de la Société Archéologique et Historique.

Toutes les communes gersoises ont enregistré au moins un décès lors de ce conflit. Les Livres d’or réalisés par toutes les communes du Gers répertorient les défunts et sont conservés aux Archives nationales.

La plupart des monuments aux Morts pour la première guerre mondiale sont construits entre 1920 et 1925. Leur implantation varie selon les choix des municipalités, dans un lieu passager, telle une place publique, ou dans un lieu propice au recueillement comme un cimetière.

Chaque commune choisit le modèle de monument selon le budget qu’elle put y allouer. C’est l’obélisque qui fut le plus fréquemment retenu. Souvent le monument est entouré d’une chaîne, d’une haie basse délimitant un enclos sacré. Les communes bénéficièrent de douilles d’obus et de matériel militaire (canons, crapouillots) à disposer autour du monument. Toutes les collectivités ne prirent pas leur dotation car il aurait fallu payer le transport depuis le chef-lieu jusqu’au monument. Certaines communes ont opté pour une stèle placée dans l’église ou une plaque fixée sur une croix de mission. Des monuments plus élaborés comportent une statue de Poilu, un coq sur ses ergots ou encore une veuve éplorée. Quelques monuments dans un élan pacifiste marquent une aversion pour la guerre : « Plus jamais ça ».

Le Mémorial publié par la Société Archéologique du Gers rassemble les notices individuelles des personnes par ordre alphabétique pour chacune des communes du Gers. Chaque nom est suivi de renseignements sur sa courte destinée et sa famille. Cet ouvrage de 848 pages, grand format 31x25, cartonné, toutes les photos couleur et pour certaines pleine page, est  vendu en souscription 50 € jusqu’au 31 octobre 2019. Par la suite, il sera disponible au prix de 60 €. Toute réservation doit être adressée au siège de la Société Archéologique, 13 Place Saluste de Bartas, à Auch, accompagnée du chèque correspondant. Cet ouvrage sera disponible début novembre 2019.

Larroque Engalin (2).JPG
Monument aux Morts, Larroque-Engalin.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles