Menu

Ouverture de la 22e édition du Festival Indépendance(s) et Création

Capture.PNG

"Une belle cuvée" a promis Alain Bouffartigue, directeur de Ciné 32

Le Festival Indépendance(s) et Création débutera demain, mercredi 2 octobre, à 18 h, avec le discours et cocktail d'inauguration et sera suivi du film d'ouverture Les héros ne meurent jamais de Aude-Léa Rappin, brouillage entre documentaire et fiction, à voir absolument a émis Alain Bouffartigue. 

Sylvie Pialat, réalisatrice, sera également présente.

Cinquante-cinq films à l'affiche, de vingt-cinq nationalités différentes dont la moitié de films français, le festival laisse, cette année encore, la part belle aux femmes puisque un tiers est l'œuvre de réalsatrices. Trois films sont soutenus par la Région Occitanie

Vingt-deux ont été sélectionnés au festivals de Cannes, Locarno, Mostra de Venise, Berlin…

La programmation variée respecte la thématique du festival Indépendance(s) et Création, en présentant des films non formatés qui favorisent l'expression personnelle en toute liberté.

Parmi les invités, cette manifestation comptera nombreux auteurs, acteurs et autres membres de l'équipe du film présenté : Pascal Bonitzer, Valérie Donzelli, Robinson Stévenin, Gérard Meylan, etc.

Comme chaque année, cinéphiles de tous âges, assidus ou curieux, professionnels du cinéma se presseront pour découvrir, en avant-première, des films de création, riches en diversité et vitalité.

Le dimanche 6 octobre, dernier jour, réserve de belles surprises, en duo Notre Dame de Valérie Donzelli et le nouveau Guédiguian, Gloria Mundi.

Pour terminer Adults in the room, tragédie grecque des temps modernes, de Costa-Gavras, clôturera un programme des plus prometteurs.

 


 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles