Menu

La première coopérative d’habitants du Gers s’installe dans un château du 19ème siècle

l'isle 1.jpg

En 2011, un groupe de personnes désireuses d’expérimenter des façons de vivre plus humaines et des logements plus écologiques ont constitué l’association Alter-habitat Lislois.

Rapidement positionné à l’Isle-Jourdain, sur un terrain de la ZAC Porterie-Barcelone, le projet a vécu, pendant sept ans, de reports de calendriers en ajournements. Aujourd’hui, l’opération d’aménagement semble toujours au point mort.

Mais, en janvier 2019, une nouvelle est venue tout précipiter : la mise en vente du château de Panat, en plein cœur de l’Isle-Jourdain. Avec ses 1500 m2 d’espaces intérieurs, son architecture improbable, son terrain honorable, son emplacement rêvé... il ne leur a pas fallu longtemps pour décider d’y transporter leur coopérative d’habitants.

Les premiers plans dessinés, l’été a été passé à négocier un prêt.  L’acquisition du château a été signée le 10 septembre 2019. Dans les douze mois à venir, les coopérateurs vont mener d’importants travaux pour aménager le bâtiment et améliorer ses performances énergétiques. Une bonne partie du chantier sera assuré par les habitants eux-mêmes, en auto réhabilitation.

Cette demeure du XIXème siècle va être rénovée en 13 logements, loués aux coopérateurs selon les barèmes du logement social, un logement réservé à une personne accompagnée par une association d’insertion, et des espaces communs (salles d’activités, laverie, chambres d’amis, atelier).

Ce bâtiment qui a toujours été fermé au public, sera exceptionnellement ouvert à l’occasion des Journées du patrimoine, le  dimanche 22 septembre 2019, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h.

Au programme : visites guidées dans les salons du château, chasse au trésor pour les enfants, buvette et présentation de la coopérative d’habitant. Et deux temps forts :

- 11 h : conférence de Christophe Marquez (historien et conservateur) sur la vie et l’œuvre du marquis de Panat

- Une chorale de chants d'Occitanie et d’ailleurs se produira à 16 h

Les coopératives d’habitants s’inscrivent dans le mouvement de l’habitat participatif, dont l’essor date de 2005, mais en y ajoutant des choix politiques forts :

Démocratie : une personne = une voix, indépendamment de l’argent apporté

Propriété collective : les habitants sont à la fois détenteurs de parts de la société propriétaire du bâtiment, et locataires des logements

Déconnexion du marché : société sans but lucratif, la coopérative propose des loyers qui reflètent le coût réel d’exploitation de l’immeuble.

En France, on compte 8 coopératives en fonctionnement, 13 en travaux et une cinquantaine en projet.

l'isle 3.jpg
L'équipe d'Alter-habitat Lislois - Photos DR
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles