Menu

Un retraité qui reprend du service !

Le maire sert de guide aux visiteurs lors de la journée portes ouvertes.jpg

Le docteur Gérard Goffin reçoit les mardis et mercredis à la maison de santé.

Après avoir pris sa retraite il y a déjà trois ans, Gérard Goffin, médecin généraliste, est venu s’installer à Valence-sur-Baïse, il y a un an, pour y passer une retraite paisible avec sa compagne Rose May, une charmante réunionnaise.

 

Mais le destin en a décidé autrement... ou plutôt la rencontre avec Marie-Thérèse Broca-Lannaud, maire de Valence-sur-Baïse, lors de la visite de la  "Maison de Santé"  en janvier dernier.

À l’époque il y avait deux médecins pour trois cabinets... puis quelques mois plus tard, il n’y a plus qu’un seul médecin ! L’Édile de la commune, avec sa ténacité légendaire et pour le bien de Valence-sur-Baïse, a su convaincre Gérard Goffin de reprendre du service. Il a 67 ans, né à Nancy (Lorraine), il y a a fait son cursus et y a passé sa thèse  en 1985 adhérant ainsi au Serment d'Hippocrate.

Diplôme en poche, le jeune médecin part s’installer à Sainte-Rose, sur l’île de la Réunion, en 1986 et il y reste jusqu’au moment de prendre sa retraite. Avec, en plus,trente ans à effectuer, quatre à cinq fois par an, des vacations humanitaires dans un hôpital à Madagascar. Une vie au service de ses semblables.

Devoir les  démarches pour pouvoir exercer de nouveau, n’a pas été une sinécure, a-t-il confié au Journal du Gers. La France manque de médecins, mais l’administration ne fait rien pour alléger les procédures pour avoir de nouveau avoir le droit d’exercer.

Enfin connaissant la persévérance de Madame le maire et l’envie du docteur de se mettre au service de sa ville d’adoption, c’est chose faite !

Depuis le 16 juillet, deux jours par semaine, le docteur Gérard Goffin reçoit les mardis et mercredis, le matin sans rendez-vous de 8 h à 11 h 30 et l’après-midi sur rendez-vous - visites à domicile si justifiées - Tél : 05 62 238 50 11.

Tous les patients potentiels doivent lui souhaiter la bienvenue et surtout le remercier d'avoir transformé sa retraite en une semi-retraite dans cette paisible commune qu'il avait choisi pour prendre un repos pourtant bien mérité.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles