Hommage aux porte-drapeaux

P1560915.JPG

« Avec l’appui des personnalités participantes à cette cérémonie, nous avons la volonté de donner un signe puissant d’encouragement, envers celles et ceux qui forment le vecteur essentiel de la symbolique des cérémonies patriotiques, à qui nous avons bien peu de chose à leur accorder comme preuve de gratitude pour l’important service qu’ils rendent.

Leur présence donne toute la solennité et le sens à la cérémonie, mission hautement symbolique qu’ils remplissent avec dignité et constance, se pliant aux règles du protocole, ils rendent l’hommage le plus digne qu’il soit, s’inclinant à la mémoire des morts pour la France, mais aussi aux obsèques, avec respect pour ceux qui ont servi la France. L’hommage que nous rendons aujourd’hui marque la reconnaissance que la Médaille Militaire porte envers les qualités d’exemplarité, de courage et de dévouement, incarnées par les Porte-drapeaux », déclarait Denis Michel, président de la Médaille militaire du Gers lors de la cérémonie, ce dimanche 23 juin, en hommage des porte-drapeaux.

La cérémonie débuta en la cathédrale où tous les porte-drapeaux des sections du Gers assistèrent à un office religieux pour ensuite se rendre au monument aux morts place Salinis. Une cérémonie qui a été ordonnancée par Michel Sauton, vice-président de la section des médaillés militaires du Gers.

Étaient présents aux côtés des porte-drapeaux des jeunes adolescents de la maison d’enfants Louise de Marillac. « Leur formation est coiffée d’un projet éducatif « jeunes citoyens » qui consiste à inculquer les valeurs républicaines et de l’engagement citoyen, qu’ils portent au plus haut de leur conscience », souligna Denis Michel.

  

2019DSC_11770623.jpg
Les porte-drapeaux au pied de la statue de d'Artagnan.
P1560910.JPG
Les porte-drapeaux à l'office religieux.
P1560922.JPG
Les officiels.
P1560920.JPG
Les enfants de Louise de Marillac ont participé à la cérémonie.
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles