Menu

Hommage aux porte-drapeaux

Porte drapeau Condom MLS.jpg

Un office religieux suivi d'une cérémonie Place Salinis

La Médaille Militaire consacre, ce dimanche 23 juin 2019, à  11 h 45, place Salinis, à Auch, sa journée annuelle à rendre un hommage bien mérité aux Porte-Drapeaux. Les autorités civiles et militaires du département et les associations patriotiques partagent, avec La Médaille Militaire, cette mise en lumière spécifique et une profonde reconnaissance à ces porteurs de mémoire symbolisés par la bannière aux trois couleurs nationales.

Sont présent à leurs côtés des jeunes adolescents de la maison d’enfants Louise de Marillac. Leur formation est coiffée d’un projet éducatif « jeunes citoyens » qui consiste à inculquer les valeurs républicaines et de l’engagement citoyen, qu’ils portent au plus haut de leur conscience.

Le porte-drapeau appartient pleinement à l’histoire de France. L’initiative revient à Louis VI lorsque le souverain monte sur le trône en 1108. Un chevalier choisi par le roi pour sa bravoure accepte ce poste d’honneur, précédant le Roi au défilé du sacre devant les gens de Guerre. C’est ensuite avec la révolution que sont nés les symboles de la république, en 1793, la Convention adopta les trois couleurs nationales. Ce drapeau est aujourd’hui le symbole par excellence de notre nation, de notre pays, de notre patrie.

De nos jours, les porte-drapeaux, souvent issus du monde combattant, sont les chevilles ouvrières de ces nombreuses associations patriotiques qui honorent la mémoire de leurs frères d’Armes ayant donné leur vie sur les champs de bataille qui jalonnent l’histoire de France. Issus aussi des associations qui revendiquent leur appartenance au lien Armées-Nation, ou des amicales composées des descendants de soldats des régiments disparus, d’autres mouvements attachés à la mémoire des causes douloureuses, ou des groupements de la société civile porteurs des valeurs de la République, de la solidarité, du secours aux personnes. Toutes sont à l’œuvre pour les missions mémorielles et de la citoyenneté.

La fonction peut être assurée par des Anciens Combattants ou non, l’Office Nationale délivre un diplôme d’honneur de porte-drapeau en reconnaissance des services accomplis. Ce diplôme permet de porter un insigne en fonction de la durée de l’engagement.

Avec l’évolution de la société, la présence féminine apporte la preuve, que les femmes, avec dignité et courage sont dévouées et attachées aux traditions des associations.

Les jeunes générations sont aussi de plus en plus présentes pour reprendre le flambeau des plus anciens porte-drapeaux. En quête de valeurs d’exemple et de sens, animés par le désir de servir, ils sont le socle sur lequel repose l’espoir de perpétuer la mémoire et les traditions françaises.

Le plus bel exemple vient des jeunes sapeurs-pompiers gersois, présents également, ils assurent la garde du drapeau des Gascons du 88ème RI.

Cette année, la Médaille Militaire rendra donc un hommage solennel aux porte-drapeaux, le dimanche 23 juin

Les  cérémonies se dérouleront en présence des autorités civiles et militaires du département et des associations patriotiques.

Tous les porte-drapeaux sont bien sûr invités.

Le programme est le suivant :

  • 10 h 30, office religieux à la Cathédrale d’Auch
  • 11 h 45,  place Salinis, cérémonie d’hommage aux Porte-drapeaux, dépôt de gerbe, recueillement devant l’importance du service que les porte-drapeaux rendent par leur présence aux cérémonies,

L’hommage, rendu dimanche, marque la reconnaissance que la Médaille Militaire porte envers les qualités d’exemplarité, de courage et de dévouement, incarnées par les Porte-drapeaux. Cette cérémonie veut donner un signe puissant d’encouragement envers celles et ceux qui forment le vecteur essentiel de la symbolique des cérémonies patriotiques.

A chaque cérémonie, leur présence donne toute la solennité, ils remplissent cette mission hautement symbolique avec dignité et constance, se pliant aux règles du protocole, ils rendent l’hommage le plus digne qu’il soit, s’inclinant à la mémoire des morts pour la France, mais aussi aux obsèques, avec respect pour ceux qui ont servi la France.

Ils auront pour seul remerciement la poignée de main des officiels, mais plus profondément le sentiment du devoir accompli, conscients d’avoir participé à la transmission de la mémoire, et au fond d’eux même, avoir été les artisans de la Paix, qui mieux qu’eux peut le faire - ils ont, pour bon nombre d'entre eux, côtoyé les drames de la guerre.

Cet hommage solennel sera apporté à ces femmes, ces hommes et ces jeunes Porte-Drapeaux. En effet, ils méritent la gratitude et le profond respect de tous.

 

Photos Marc Le Saux
 

Porte drapeau Condom Bis MLS.jpg
Toujours à Condom, le 8 mai 2019, avec la plus jeune porte-drapeau du Gers
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles