Menu

Environnement, climat, écologie, les lycéens ont la parole

climat 1.jpg

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a annoncé, ce lundi matin, la tenue d'un grand débat sur le climat vendredi 15 mars dans tous les lycées de France. Cette initiative coïncide avec la grève pour le climat que mènent les écoliers depuis plusieurs semaines déjà à travers le monde. Ces débats seront organisés de 16 h à 18 h dans tous les lycées, a déclaré le le ministre sur LCI, précisant y travailler "avec les recteurs". 
"Il s'agit de manifester l'importance de ce sujet", a-t-il précisé et de "travailler à des choses concrètes que l'on peut proposer pour que les lycéens eux-mêmes s'engagent", a-t-il expliqué. Une manière, toujours selon le ministre, d'aller plus loin que dans la rue.

Plusieurs centaines de jeunes Français ont jusqu’ici manifesté plusieurs vendredis d’affilée, en répondant à l’appel de la jeune suédoise Greta Thunberg. La jeune fille de 16 ans a appelé à une « grève mondiale » des élèves le 15 mars pour réclamer un renforcement des actions pour lutter contre le changement climatique.

Les jeunes Français se sont déjà mobilisés à plusieurs reprises, depuis le début de l’année, pour le climat. Le 22 février, Greta Thunberg avait participé à la manifestation parisienne.

Depuis la fin de l’été 2018 et la démission de Nicolas Hulot du gouvernement, il y a eu un vrai sursaut écologique en France relayé par les deux marches pour le climat, l’écho donné au rapport du Giec ou l’inhabituelle médiatisation de la COP24 en Pologne. Le dernier événement en date est la menace d’attaquer en justice l’État français pour inaction climatique lancée par quatre ONG : Greenpeace, Oxfam, la Fondation pour la nature et l'Homme (FNH) et l'association Notre affaire à tous.

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles