ANACR 32 : Transmettre la mémoire

P1410129.JPG

L'assemblée générale a été l'occasion de rappeler les missions et le rôle de l'association

Le samedi 24 mars en matinée dans la maison des associations s’est tenue sous la présidence d’Edgard Castéra l’assemblée générale de l’ANACR 32 (L'Association nationale des anciens combattants de la Résistance). La réunion débuta par une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Carcassonne et Trèbes.

La tradition veut qu’un témoignage local soit donné dans la commune qui accueille l’assemblée générale, ce sera Gilbert Ulian qui évoquera les parachutages clandestins qui eurent lieu sur Duran et ses proches environs.

Rapport moral

L’ANACR 32 compte dans ses rangs 14 « anciens résistants » (3 d’entre eux étaient présents : Paulette Caumont, André Castéran, Pierre Baqué) et 66 adhérents amis. Edgard Castéra rappela dans son discours extrêmement détaillé  ce qu’est L’ANACR, ses missions et son rôle « de transmettre la mémoire et porter les valeurs de la Résistance ». Et de souligner en fin de son intervention : « Actuellement, comme dans le passé la tragédie vécue par les réfugiés alimente des peurs que certains instrumentalisent. Ce fut les Polonais,  les Italiens, les Espagnols et bien d’autres. Notre pays a connu dans son histoire de nombreuses migrations. Aujourd’hui comme hier,  certains tentent de faire du migrant le responsable de tous nos maux. Et on entend de nouveau des propos racistes et xénophobes qui étaient le quotidien des années 40 ».  Edgard Castéra conclura en affirmant « qu’on ne sera jamais assez nombreux pour lutter contre ce retour du passé, pour expliquer, en particulier aux jeunes générations,  comment des peuples ont pu se laisser manipuler et ont pu adhérer aux théories nazies et fascistes. Rappelons-nous le thème du Congrès National à Dax en octobre dernier : « Plus que jamais le besoin de mémoire et d’histoire».

Rapport d’activité

Claudette Laïrle développa les nombreuses activités de l’ANACR, en particulier le « parcours de mémoire », conférences et films, réalisation du livret «les femmes du Gers dans la résistance ». L’occasion de souligner « que l’engagement de ces femmes soit mis au grand jour ». Et de reprendre une phrase de Jeanne Parisot , l’épouse du capitaine Maurice Parisot : «Dites-vous bien qu’une quantité d’humbles paysannes en ont fait autant que moi dans la Résistance, et personne n’a eu l’idée de leur dire qu’elles étaient héroïques ».

Conférence et film

Dans le cadre de la journée nationale de la Résistance l’ANACR 32 présente à Ciné 32 le mardi 15 mai à 18 heures une conférence de Charlotte de Mallet sur le thème : « Hitler, le nazisme, embrigadement de la jeunesse par le sport ». A 20 h 30 aura lieu la projection du film « La couleur de la victoire » de Stephen Hopkins.

P1410115.JPG
Gilbert Ulian relata les parachutages sur Duran.
P1410107.JPG
Une vue de l'assistance.
P1410124.JPG
Départ vers le monument aux morts.
P1410132.JPG
Dépôt de gerbe par le président Edgard Castéra.
P1410141.JPG
Moment de recueillement.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles