Menu

Aignan - Échanger avec les Aignanais et…

0 Philippe Baratault 1bis 190118.jpg

...faire avec eux la synthèse de l’année

Présentant ses vœux le 19 janvier aux Aignanais en présence de Christophe Terrain, conseiller départemental, Philippe Baratault, maire d’Aignan, se reporte à la même période de l’année dernière. Alors que les éleveurs de palmipèdes étaient frappés par la grippe aviaire. Il a une pensée pour ceux qui se démènent et « ceux qui n’ont pas pu surmonter cette épreuve ».

2017 : beaucoup de réalisations

Le maire cite d’abord l’Espace Paul-Fontan et la médiathèque, inaugurés le 15 décembre (1).

Il constate avec satisfaction que l’Espace intergénérationnel, auparavant utilisé surtout par Aignan y toros, la course landaise et le club du 3e âge, est à présent occupé par l’école de musique d’Aignan (désormais séparée de celle de Plaisance) et par la médecine du travail.

Puis il cite d’autres chantiers :

  • lotissement Guilhemblanc : une offre promotionnelle a permis de signer 9 actes sous seing privé ; déjà, un premier permis de construire est en cours d’instruction,
  • accessibilité :une 2e tranche de travaux a été réalisée en 2017,
  • éclairage public : une horloge astronomique permet d’éteindre les luminaires aux heures creuses de la nuit, permettant une économie importante,
  • service de santé : des locaux professionnels et une salle d’attente ont été aménagés pour les médecins,
  • à l’ancienne gendarmerie : un monte-personne a été installé,
  • au stade : installation d’un escalier aux normes vers les tribunes,
  • gendarmerie : une première tranche de travaux de sécurisation a été effectuée,
  • ancienne salle des fêtes : début de la rénovation par le remplacement des menuiseries et l’aménagement des toilettes,
  • réfection et mise en accessibilité des toilettes publiques sous la mairie.

S’agissant de l’assainissement, la station d’épuration fonctionne si bien que la prime de performance épuratoire versée par l’Agence de l’eau s’élève à quelque 5 000 euros, alors qu’elle était à zéro.

Dans la forêt communale, une coupe est en cours et le bois sera vendu après l’abattage, ce qui permet des prix de vente plus intéressants.

Les projets 2018

Des projets sont à l’étude, mais c’est avec l’approbation du budget que l’on en aura « une vision réelle ». Le maire énumère ces projets :

  • la poursuite de la mise en sécurité de la gendarmerie et de la rénovation de l’ancienne salle des fêtes,
  • une 3e tranche de travaux de mise en accessibilité pour le cabinet de kinésithérapeute Teruel, la guinguette du lac et les toilettes à l’étage de la mairie,
  • la modernisation de l’éclairage public par le remplacement des luminaires anciens par des LED (2),
  • la dynamisation d’Aignan en tant que « bourg-centre » grâce à une étude de la Région,
  • la rénovation de 30 m de canalisation rue de la Rampe,
  • le curage et l’épandage des boues de la lagune à l’étude pour être effectués dans 2 ans,
  • l’isolation des logements communaux de l’école etc.

Vitesse excessive

La circulation dans Aignan est plus intense. Ceci est attribué au dynamisme du Couvoir, des Établissements Schaerer et à l’usine Fabre. Mais des vitesses excessives ont été relevées : des aménagements seront étudiés.

Gemapi

Philippe Baratault regrette « le cadeau empoisonné » que la loi NOTRe fait aux communautés de communes (CC). La Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations transfère le risque d’inondation sur la communauté de communes. Pour le maire, « c’est un détournement flagrant de l’esprit de la décentralisation avec la gestion d’un risque que les CC ne sont pas en mesure d’assumer seules, malgré les prélèvements fiscaux supplémentaires par habitant qui seront bientôt sollicités ».

École

La CC restructure la carte scolaire au profit des bourgs-centres Aignan et Riscle. Ce qui entraîne la rénovation de l’école d’Aignan, divisée en 5 classes (avec des effectifs en baisse à la rentrée 2018).

Centre intercommunal d’action sociale (CIAS)

Les services à la personne seront couverts par le nouveau pôle médico-social, 162 chemin des Carrières à Riscle et par les bureaux d’Aignan

Le CIAS a lancé le programme « Spirale à prévention ». Il est destiné aux plus de 60 ans qui souhaitent « bénéficier gratuitement de tous les conseils relatifs au vieillissement réussi (diététique, activité physique, équilibre, troubles du sommeil etc.) ».

Tourisme

La CC a choisi de créer, avec les autres CC du Pays, un office de tourisme du Pays du Val d’Adour. Celui-ci a créé une association à qui est transféré la compétence tourisme.

École de musique

Le maire remercie Karine Biles pour le travail accompli depuis la séparation d’avec l’école de Plaisance. Son école compte 35 élèves.

(1) Voir l’article (https://lejournaldugers.fr/article/24382-aignan-deux-nouveaux-espaces-culturels). (2) Un projet financé à 80 % grâce aux décrets signés par Ségolène Royal pour le doublement des objectifs d’économie d’énergie d’ici 2020.

3 Autre vue de l'assistance.jpg
Vue d'une partie de l'assistance
2 Une partie de l'assistance 1bis 190118.jpg
Autre vue de l'assistance
1 Philippe Baratault 1bis 190118.jpg
Philippe Baratault lors de son intervention
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles