Menu

Aignan – Deux nouveaux espaces culturels

0On coupe le ruban 1bis 151217.jpg

L’Espace Fontan et la médiathèque

Il y avait foule le 15 décembre dans la salle d’exposition de l’office de tourisme d’Aignan. Même ses abords étaient combles : Aignan fêtait l’inauguration de la médiathèque et de l’Espace Fontan, tous deux situés au 1er étage du bâtiment de l’ancienne gendarmerie.

L’équipe de la médiathèque municipale flambant neuve, très agréablement aménagée, était présente au complet (Josiane, Mado et Monique) avec Christiane Scriven, la responsable.

De même que Roland Sousbies, président de l’association qui a créé l’espace consacré au capitaine Fontan. Plusieurs membres de la famille du capitaine Fontan avaient fait le déplacement pour l’occasion. Le capitaine Fontan, né à Aignan, a fait sauter, en 1912, la maison où s’était retranché le fameux Jules Bonnot, de « la bande à Bonnot », les anarchistes qui braquaient les banques en voiture, tandis que les gendarmes les poursuivaient à cheval et en vélo...

L’intervention de Philippe Baratault

Philippe Baratault, maire d'Aignan, inaugure les deux réalisations, accompagné de plusieurs membres du conseil municipal. Il entame ainsi son allocution : « Nous sommes réunis pour célébrer la culture ». Puis il remercie la famille Fontan d’avoir fait le déplacement, les responsables de la médiathèque départementale pour leur aide et les équipes municipales pour leur travail.

La fonction d’une médiathèque

Pour le maire, une médiathèque demeure un lieu de sociabilité et de convivialité dans un monde aux mutations rapides et parfois brutales. Donc un havre pour faire des découvertes et préparer des évolutions. Un lieu où l’on est accompagné et conseillé et qui offre une ouverture sur l’imaginaire. Bref, c’est un lieu d’apaisement, un lieu moderne pour progresser « autant individuellement que tous ensemble, (…) un lieu d’où l’on lutte efficacement contre les inégalités ».

L’accès est gratuit : il suffit de s’abonner. L’équipe des quatre bénévoles s’est formée spécialement et consacre du temps à conseiller et à demander les souhaits des visiteurs en matière de livres et autres documents.

Le Conseil départemental a accordé 3 000 euros pour acquérir du mobilier et des documents et la médiathèque départementale a prêté 3 000 ouvrages. Philippe Baratault espère que cette médiathèque sera « un lieu d’animation de la vie culturelle locale ».

L’Espace Fontan, lieu de mémoire

Paul Fontan naît en 1880 à Aignan et entre à Saint-Cyr en 1900. Sous-lieutenant en 1902 au 157e Régiment d’infanterie, il se distingue par sa conduite lors de la catastrophe du col de la Pare où une colonne de chasseurs alpins est emportée par une avalanche : il est cité à l’ordre du Corps d’armée et nommé lieutenant, puis est muté dans la gendarmerie. En 1908, il prend le commandement de la compagnie de gendarmerie de Mauléon (Pyrénées atlantiques). Puis il est affecté à la garde républicaine en 1912. Et c’est le 28 avril de cette année-là qu’il fait sauter la maison où Jules Bonnot s’est retranché. Pour cela, il fait reculer une charrette pour s’approcher et pose des explosifs. Il met ainsi fin au siège effectué par des troupes nombreuses.

Sa vie s’achève pendant la Grande Guerre, dans la Somme, le 18 décembre 1914.

Le maire termine ainsi : « Je suis très honoré que l’Espace Fontan ait vu le jour à Aignan ».

Le mot de Roland Sousbies

Le capitaine Paul Fontan est, comme d’Artagnan, « une célébrité locale qui mérite de ne plus rester dans l’oubli et l’anonymat », comme le dit Roland Sousbies, qui a créé l’espace consacré à cet Aignanais.

Il remercie la municipalité (qui a mis le local de 50 m² à sa disposition) et ses services techniques, Nicole Touery qui a traduit les documents en anglais, Huguette Segat, propriétaire de la maison natale de Paul Fontan à Aignan et la famille Fontan, qui a donné des documents relatifs à son aïeul.

Le mot de Christiane Scriven

La responsable de la médiathèque remercie les personnes qui ont aidé à la réalisation du projet. Si l’activité principale est le prêt de livres, des projets d’animation et d’accueil des enfants – scolarisés ou non - seront concrétisés au début de l’année nouvelle. Elle cite la lecture de contes, des petits-déjeuners musicaux etc., tant à la médiathèque qu’à l’extérieur. Avec les partenaires des écoles, du collège, de l’école de musique, de L’ALAE, de L’ALSH, des associations culturelles etc...Elle veut faire de la médiathèque non seulement un lieu de prêt, mais aussi un lieu d’échanges.

Puis elle donne quelques chiffres : depuis le13 novembre, il y a eu 108 lecteurs inscrits, 330 documents prêtés et 50 livres nouveaux achetés. Il y a 14 visiteurs, en moyenne, par permanence (1).

(1) Le public est accueilli à la médiathèque :

1 La foule écoute les interventions 1bis 151217.jpg
La foule compacte écoute les interventions
2 Allocution de Philippe Baratault avec Roland Sousbies et Christiane Scriven 1bis 151217.jpg
Allocution de Philippe Baratault avec Roland Sousbies et Christiane Scriven
3 Les bibliothécaires dans l'assistance 1bis 151217.jpg
Les bibliothécaires bénévoles dans l'assistance
4 Allocution de Roland Sousbies 1bis 151217.jpg
Allocution de Roland Sousbies
5 Le ruban est coupé 1bis 151217.jpg
Le ruban est coupé
6 La famille Fontan 1bis 151217.jpg
La famille Fontan présente
7 Une des salles Fontan avec 1bis 151217.jpg
Une desdeux salles de l'Espace Fontan
8 L'autre salle Fontan 1bis 151217.jpg
L'autre salle
9 Christian Vienne avec 3 bibliothécaires dans une des salles 1bis 151217.jpg
Christian Vienne,, ancien maire et artiste peintre, avec 3 des bibliothécaires dans une des salles de la bibliothèque
DR gendarmerie Le capitaine Paul Fontan.jpg
Le capitaine Paul Fontan - Document provenant du site <https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/garde-republicaine>
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles