Menu

Africa Eco Race 2018 : étape 10 du vendredi 12 janvier

2018 01 Etape 10 du vendredi 12 janvier_1.jpg

Avant le Sénégal

Etape 10 : AMODJAR / AKJOUJT : 453 km

Liaison : Amodjar / Atar : 45 km

Spéciale : Atar / Akjoujt : 408 km

Arrivée au bivouac

Assistance : 208 km

Le descriptif de l’étape :

Très belle étape avec un départ de spéciale inédit, puisque situé entre deux montagnes avec, au milieu, un cordon de dunes bouchant le passage. La mise en action sera immédiate avec un franchissement sérieux et, derrière ces dunes, une descente "trialisante" vers un canyon grandiose.

La vallée blanche, avec Toungat et la passe d’El Nhouk  dans la première partie. Quelques franchissements pour épicer ce beau parcours. Après la passe d’El Nhouk parcours inédit. Les franchissements se compliqueront au fur et à mesure et ce, jusqu’à devenir mission impossible, pour les concurrents ne respectant pas à la lettre les caps du road book. Gros morceau jusqu’au CP3 où c’est sûr, certains risquent d’y laisser des plumes.

Une fois le dernier CP validé, reste du parcours plus tranquille. Incontestablement, ceux qui finiront cette 10ème étape auront fait le plus difficile sur cette 10ème édition.

L’arrivée sera jugée au bivouac installé non loin de la ville d’Akjoujt où le rallye profite de son passage pour apporter chaque année à la municipalité, différents colis à destination principalement des écoliers.

L’étape :

Après l'étape la plus difficile hier, l'organisation en partenariat avec l'AMADE (association monégasque) s'est rendue dans le village de Tawas pour distribuer des lampes solaires aux enfants vivant dans des foyers sans électricité. Autres décors, autre ambiance, pour les concurrents qui ont encore été servis avec une spéciale ensablée de 453 kilomètres. Il fallait être patient à l'arrivée pour voir les plus rapides conclure avec deux heures de retard sur l'horaire prévu. 

Des montagnes de dunes, une vallée aux décors de canyons ensablés pour les concurrents qui se sont élancés ce matin. Fatigués des efforts de la veille, les voitures et les organismes ont été ménagés, avec un réveil plus tardif, grâce à une liaison courte de 45 kilomètres avant de voir les premières motos prendre le départ à partir de 8h43. Nécessité d'être bien réveillé, dès le début, pour aborder un gros franchissement de dunes dans les premiers kilomètres. Un échauffement pour la suite du tracé de plus en plus compliqué, au milieu des montagnes de dunes où il ne fallait pas perdre son cap.

Quel soulagement alors de trouver la ligne d'arrivée à l'entrée du bivouac situé à quelques kilomètres de la ville d'Akjoujt.


Chez les motos, la sagesse et l'expérience de Paolo Ceci (ITA/KTM) ont encore frappé. Le solide leader s'impose devant Simone Agazzi (ITA/HONDA). Luis Oliveira (POR/PROTO) est relégué à la 3eme place à cause d'une pénalité de 23 minutes pour excès de vitesse. Nouveau  coup dur pour Pal Anders Ullevalseter (NOR/KTM) qui a été contraint d'abandonner à mi-parcours à cause d'un nouveau souci moteur.

Les commentaires des motards :

Paolo Ceci : c'était encore plus dur qu'hier ! Il y avait beaucoup de dunes difficiles à franchir et une navigation compliquée. J'ai eu du mal par moment, sans traces, ce n'était pas évident, mais j'ai réussi à bien m'en sortir, je suis content. Le plus dur est fait, je n'ai plus qu'à gérer sans faire d'erreur jusqu'au "Lac Rose" maintenant.

Simone Agazzi : aujourd'hui c'était intense, très compliqué dans le sable, mais j'ai beaucoup aimé malgré tout.

Luis Oliveira: c'était long et très difficile avec des dunes compliquées à passer. Mais je m'en sors bien, j'ai pas mal roulé avec Ceci et j'ai réussi à finir les 50 derniers kilomètres seul, je suis très content. 

Bertrand Besse : aujourd'hui parcours difficile. 380 kms pour le total et 80 kms de piste mais.....dunes gros passages sablonneux et montées dans des cailloux. ...plusieurs fois "planté" et 4 fois la moto couchée...beaucoup d’énergie pour sortir de ces passages difficiles. La moto est puissante mais lourde; elle a très bien marché. Je récupère au bivouac : un mécano vient de sortir du "sauciflar"...! 

Classement Moto étape

1. Paolo Ceci n°101 (ITA) 06 :17 :50

2. Simone Agazzi n°120 (ITA) +00 :10 :46

3. Luis Miguel Anjos Oliveira n°114 (POR) +00 :19 :10 

Classement Moto général :

 1. Paolo Ceci n°101 (ITA) 45 :19 :15

2. Luis Miguel Anjos Oliveira n°114 (POR) +01 :09 :49

3. Rui Oliveira n°115 (POR) +06 :28 :57

L’étape du samedi 13 :

Etape 11 : AKJOUJT / ST LOUIS : 558 km

Spéciale : Akjoujt / Fimlit : 219 km

Liaison : Fimlit / St Louis : 339 km 

Et ensuite pour le dimanche 14 janvier rendez-vous pour l'arrivée et le podium au "Lac Rose" vers 13h.

Photos Bertrand Besse le pilote.

 

la N° 180 au milieu du troupeau.jpg
la N° 180 au milieu du troupeau
L'abandon de Pal Anders Ullevalseter.png
l'abandon de Pal Anders Ullevalseter
le paysage.jpg
le paysage
pensif notre pilote gersois.jpg
pensif notre pilote gersois
10.png
l'étape du jour
11.png
l'étape du samedi
Etape 11_3.jpg
les difficultés du samedi
la bête qui fait rêver.jpg
la bête qui fait rêver
la fine équipe.jpg
la fine équipe
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles