Menu

Hommage aux morts en Algérie

P1380155.JPG

Mardi 5 décembre à 11 heures à l’occasion de la journée nationale d’hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie, une cérémonie a eu lieu au monument aux morts, place Salinis à Auch.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’une douzaine de porte-drapeaux, de représentants d'associations et d'unions d'anciens combattants, d'élus, et du préfet du Gers, Pierre Ory. Lequel a lu le message national de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées. Il a mentionné les « 25.000 combattants morts en Afrique du Sud » lors de « combats violents ». Les « nombreuses victimes civiles » et les « gens contraints de quitter la terre qu’ils aimaient » n’ont pas été oubliés. « La nation entière se souvient », cinquante-cinq ans après la fin des conflits qui ont duré huit ans. « Il est important que la nouvelle génération s’approprie cette mémoire pour continuer à emprunter le chemin de la réconciliation ».

Au cours de la cérémonie se sont trois anciens combattants de la guerre d’Algérie qui ont reçu la prestigieuse décoration de la médaille militaire. Il s’agit d’André Dartigue, Francis Hervé et Alban Mur.

P1380133.JPG
Les personnalités au cours de la cérémonie dont au 1er rang, Jean-Claude Pasquilini, le préfet Pierre Ory et le lieutenant colonel Flourette.
P1380136.JPG
André Dartigue épinglé de la médaille militaire par le lieutenant colonel Flourette.
P1380139.JPG
Francis Hervé épinglé de la médaille militaire par le lieutenant colonel Flourette.
P1380149.JPG
Alban Mur épinglé de la médaille militaire par le lieutenant colonel Flourette.
P1380170.JPG
Ravivage de la flamme par le préfet, Pierre Ory.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles