LA ROMIEU:On n'a pas pas tous les jours 100 ans.

GLACOME1.jpg

Pour Mr Gaston LACOME c'était hier.

Bien entendu, ses enfants et petits enfants ont tout organisé pour fêter dignement cet événement exceptionnel. Mais c’est la municipalité de LA ROMIEU qui a donné le top départ de la journée, avec une réception dans la salle du conseil municipal, où Denis DELOUS, maire de LA ROMIEU, plutôt que de prononcer un discours convenu, a préféré raconter des anecdotes sur la vie de G.LACOME, qu’il a eu le bonheur de bien connaître. Il a bien fallu commencer par évoquer une période sombre. Gaston a eu la malchance de faire son service militaire en 1938 et donc d’enchainer sans répit par le début de la deuxième guerre mondiale où il fut rapidement fait prisonnier et passa six longues années en captivité. Quand, enfin, il revint au pays, les choses avaient changé. Mais loin de l’abattre, l’épreuve l’avait endurci, et c’est avec une paire de vaches et du courage qu’il se mit au travail. Et, au fil du temps, avec beaucoup d’abnégation, il exploita au mieux les 14 hectares du Bois-Condeau, pour y faire vivre sa famille, et passer, comme le raconta D.DELOUS, du « petit RENAULT » au Mac Cormick ! Pas beaucoup de loisirs dans cette vie de labeur, sinon l’incontournable partie de billard à Lectoure avec les copains et plus tard, même après la retraite, la traditionnelle balade en mobylette ou en vélo autour du village avec la faux solidement attachée au cadre, car G. LACOME était un partisan du travail bien fait et soigné et ne tolérait pas un chemin ou une bordure mal entretenus. Pour honorer cette vie bien remplie, Denis DELOUS a remis à Mr LACOME la médaille de la République Française. Et c’est un verre de champagne à la main que s’est terminée la première partie de cet hommage.

Pour la suite, il a fallu que Gaston grimpe quelques marches pour accéder à la salle des fêtes où l’attendaient famille et amis. En fouillant dans « les archives familiales» et les albums photos, les petits enfants ont trouvé matière à réaliser un diaporama très émouvant qui n’occulta pas les années noires de la guerre que le héros de la journée évoqua lui-même depuis sa chambre de l’EHPAD des Cèdres à Condom filmé par son petit fils. Mauvais souvenirs vite effacés par des photos plus joyeuses de la vie quotidienne en famille. Et c’est encore par caméra interposé que ses petits enfants lui souhaitèrent un joyeux anniversaire et lui disent combien ils l’aimaient.

Comme les émotions donnent soif et faim, il était alors temps de rejoindre le buffet dinatoire car, d’après mes sources, Monsieur LACOME « se tient encore bien à table ». Et comme je sais également qu’il lit la presse tous les matins ( n’essayez pas de le coller sur l’actualité, vous pourriez être surpris !) qu’il sache que tous les collaborateurs du JOURNAL DU GERS se joignent à moi pour lui souhaiter un bon anniversaire et lui présenter tous nos vœux pour 2017.

GLACOME1.jpg
M.Gaston LACOME, assis au mileu au premier plan entouré de ses amies, sa famille et à l'arrière plan Denis DELOUS maire de LAROMIEU.
GLACOME3.jpg
En compagnie de Georges RICAUD, président de la section locale des anciens combattants.
GLACOME4.jpg
Dans ses pensées?
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles