La doyenne du village nous a quittés

texier1_edited.jpg

Décès de Louisette Texier

109 ans ! Une longue vie qui s'est achevée dans la nuit de lundi à mardi.

Louisette Texier s'est éteinte paisiblement dans son sommeil.

Un paradoxe pour celle qui a vécu, sous le signe de la vitesse, une existence qui avait bien mal commencé en Arménie, où, victime des exactions commises au début du 20e siècle, elle s'est retrouvée orpheline très jeune et réfugiée dans un orphelinat. Transférée à Marseille puis à Paris, elle s'enfuit de l'établissement qui l'hébergeait pour vivre sa vie. Elle devient danseuse de cabaret, participe à la résistance pendant la guerre en cachant des juifs et en luttant avec les FFI.

Mais cette période, Louisette Texier la laisse volontairement de côté pour ne parler que de ce qui restera la passion de sa vie : la course automobile.

Première femme à participer au Rallye de Monte Carlo, elle va ensuite participer avec sa coéquipière, Annie Soisbault, à toutes les grandes courses et elle avait encore récemment les larmes aux yeux quand elle évoquait sa voiture préférée : la Jaguar MK II.

La cérémonie des obsèques se déroulera demain vendredi, à 10 h 30, à l'église orthodoxe de Lectoure.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles