Menu

Shéma départemental d'amélioration de l'accessibilité des services au public

20160404CP_Amélioration_accessibilité-services-publics005.jpg

L'ambitieux projet mené par le Département et la préfecture

Dans l'hémicycle du Conseil départemental  Philippe Martin, Président , Pierre Ory , Préfet ont présenté aux parlementaires,  élus,  directeurs et chefs de service d'administrations , collectivités, organismes privés ou publics  le projet  « Shéma départemental d'amélioration de l'accessibilité des services publics » .
L'objectif de ce schéma est de définir une stratégie partagée sur un programme d'actions destiné à renforcer l'offre de services dans les zones présentant un déficit d'accessibilité de ces services.

En effet, le Gers département hyper- rural, ne bénéficiant pas du même maillage de service dans toutes les zones, l'enjeu est donc d'établir «  une forme d'équité » qui rendrait les territoires plus attractifs et favoriser l'accueil des populations.

Pour ce faire, le comité de pilotage  installé sous la double présidence du Préfet et du Président du Conseil départemental,en présence d'un représentant du Commissariat Général à l'Egalité des Territoires, instance de validation, rassemble 60 partenaires institutionnels publics et privés, qui ont pour  mission de définir un schéma qui doit être validé fin 2017.

Le comité technique co-présidé par le secrétaire général de la Préfecture et le Directeur Général des Services du Conseil départemental est chargé de la préparation des décisions soumises au comité de jumelage.
Il est composé des services concernés de l'Etat et du Département , de deux présidents d'EPCI  désignés par l'association départementale des maires et pourra ponctuellement être élargi.

Roger Frairet, président de la communauté de communes d'Artagnan en Fesensac a évoqué le danger de montage « d'usine à gaz » et préconisé des réformes portées à 100 % par les élus de terrain  ,Elisabeth Dupuy- Mitterand, présidente du syndicat mixte du Scot de Gascogne et Gisèle Biémouret, présidente du conseil de surveillance de l'hôpital de Condom sont préoccupées parce que non informées sur le devenir, pour le moins inquiétant, des hôpitaux gersois .

Le shéma est signé pour 6 ans

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles