Menu

Oléron le corps d'Alexia retrouvé ?

gendarmerie voiture bleue.jpg

La lycéenne de 15 ans a disparu il y a 40 jours.

La physionomie et les vêtements d'un corps retrouvé jeudi "correspondent à ceux d'Alexia". La lycéenne de 15 ans a disparu il y a 40 jours.

La physionomie et les vêtements d'un corps retrouvé jeudi dans le sud de l'île d'Oléron (Charente-Maritime) « correspondent à ceux d'Alexia », une lycéenne de 15 ans disparue il y a 40 jours dans le même secteur, a annoncé vendredi le parquet de La Rochelle. D'après les conclusions provisoires de l'autopsie, pratiquée vendredi matin à Poitiers, « le corps ne semble pas avoir subi de violences sexuelles », précisait le procureur de la République, Isabelle Pagenelle. Les causes de la mort ne seront connues qu'à l'issue d'analyses médico-légales complémentaires.

Le corps a été retrouvé jeudi vers 14 heures dans un trou d'eau sur la commune de Saint-Trojan, dissimulé avec beaucoup de soin, sous des végétaux, soulignait le parquet. Le corps a été découvert par des gendarmes mobiles lors de l'un des nombreux ratissages de terrain que le sud de l'île connait depuis la disparition de la jeune fille. Les recherches, avaient mobilisé une quarantaine de gendarmes, une centaine d'élèves gendarmes, quelque deux cents habitants de l'île, un hélicoptère et des maîtres-chiens dans les jours suivants la disparition.

Alexia Silva Costa avait été vue pour la dernière fois le 1er février vers 17 h 30 avec son téléphone portable, alors qu'elle quittait le Centre expérimental pédagogique maritime en Oléron (Cepmo), l'établissement où elle était scolarisée en seconde. Elle venait d'échanger des SMS avec un ami à Lyon, et son portable a cessé d'émettre très peu de temps après. Seuls le sac et la bicyclette de la jeune fille avaient été retrouvés au Cepmo.

L'enquête, d'abord ouverte pour disparition inquiétante, avait été requalifiée après quelques jours en « enlèvement et séquestration », avant l'ouverture d'une information judiciaire. Le parquet a indiqué ce matin avoir ouvert une enquête préliminaire pour « homicide volontaire », confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Poitiers,

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles