Le feu dans le cœur Occitan

Samedi 18 décembre 2021, L'Isle-Jourdain (32) ''.jpg

Un projet pour l’Occitanie aux législatives

A l’Isle-Jourdain le 18 Décembre 2021, s’est tenue une réunion à laquelle ont participé les représentants de divers groupes et organisations de sensibilité occitaniste, régionaliste et écologiste intéressés pour se lancer dans la bataille des législatives de 2022.

Cette rencontre avait été proposée lors de la Dintrada (Parti Occitan) du 13 Novembre à Narbonne et lors de l’Assemblée Générale d’Occitanie Pais Nostre le 5 décembre à Avignonet-Lauragais.

Une vingtaine de personnes représentaient les groupes : Bastir Occitanie, Écologie Autrement ! M.G.O, Occitanie País Nòstre, P.N.O, P.O.C, Résistons ! País Nòstre s’était excusé .                                                                                             

L’objet principal de la réunion était la mise en place de candidatures pour l’ouest occitan.

Le centralisme nous paralyse                                                                                                                                           

  Ce seront des candidatures d’ordre occitaniste, régionaliste, écologiste qui correspondent à la diversité des personnes présentes. Cette diversité est à noter. Elle doit être vue comme une chance et surtout une prise de conscience.                                 En effet la situation politique actuelle fait clairement comprendre que personne d’autre, hormis des gens clairement conduits par l’idée que le centralisme nous paralyse, ne peut porter les idées qui sont les nôtres.

Dans cette campagne de 2022 nous serons : défenseurs d’une politique décentralisée, régionalistes, autonomistes, défenseurs de la langue et de la culture occitane. Défenseurs de nos territoires, de la lutte contre le changement climatique, mais aussi promoteurs d’un aménagement de nos territoires qui prendra en compte les transports, l’énergie, le vivre-et-travailler au pays, le vivre-ensemble et surtout une rénovation de la démocratie. Un axe de la campagne que nous voulons mener sera la participation des habitants de nos régions aux décisions qui les concernent.

Une cinquantaine de candidats                                                                                  

 Sur toute l’Occitanie, voire plus, c’est possible.    

 Personne ne fera le travail à notre place ! 

La situation politique est telle que beaucoup de gens attendent un discours qui tranche avec ce que l’on entend à longueur de journée dans les médias parisiens, bien loin des réalités. 

Il est acté que les candidats devront se présenter sous une même et seule bannière, avec un fond programmatique largement commun. 

Ce sera pour la première fois…

 

 

Depuis de longues années la possibilité pour les Occitanistes, les régionalistes et des écologistes qui font le lien entre leurs convictions et la question occitane, de faire entendre leur voix et de dire qu’il y a un salut hors de ce qui nous est proposé dans une bataille présidentielle qui devient chaque jour plus confuse et inquiétante

18 décembre.jpg
Stéphane Albert et Claire Daugé co-président d'Occitanie Pais Nostre, Jean-Luc Davezac président de Bastir Occitanie et Pierre Claret membre de Résistons !
(2).jpg
Une partie de l'assemblée
18 décembre l'isle jourdain.jpg
Intervention d'Alexis Boudaud d'ECOLOGIE AUTREMENT !
(3).jpg
Intervention de David Grosclaude du PARTI OCCITAN
Suggestion d'articles
Publicité
Suggestion d'articles