C'est beau une église illuminée, la nuit !

Mouchan IMG_2484.jpg

Pari réussi, les spectateurs étaient au rendez-vous en cette veille de Noël.

Dominique Emery est arrivé de l'est de la France et plus précisément de Longwy, voici cinq ans.

Parachuté pour des raisons affectives dans le département, il a découvert la région et son aspect touristique ; cela lui a donné envie de mettre en valeur des lieux, comme Mouchan, qui foisonnent dans notre département. En juillet dernier, accompagnant un groupe d'une trentaine de personnes en formation, une visite lui avait permis de nouer contact avec la municipalité de Mouchan. L'accueil avait été si cordial qu'en octobre, la décision était prise, comme un échange de bons procédés, il réaliserait le premier spectacle de sa toute nouvelle société dans l'église du village.

La Sarl Résonance, basée à Biscarosse, s'occupe de formation et de développement personnel. Le Journal du Gers espère vous en reparler très bientôt. Mais, en cette fin d'année, la nouvelle branche d'activités de Dominique Emery s'appelle Résonance Events. Constituée voici trois mois, avec un matériel disponible seulement depuis le mois dernier, cette société a ainsi pu réaliser son premier grand spectacle dans l'église de Mouchan, avec, sur le site, les premiers essais prometteurs dès le samedi 11 décembre.

Dominique Emery souhaite être une alternative : les grandes villes s'offrent des spectacles de son et lumières avec des investissements de plusieurs dizaines de milliers d'euros, les petites communes ne peuvent pas se permettre de telles dépenses, Résonance Events veut mettre à disposition des communes rurales ou de moyenne importance, à des prix raisonnables, des événements magnifiques qui attireront sur ces sites remarquables et boosteront le tourisme.

En cette veille de Noël, l'affluence qu'a connu Mouchan, montre que le public est bien au rendez-vous. Interrogés, jeunes ou vieux, tous se sont montrés enthousiastes. De 18 h à la tombée de la nuit, ils étaient venus nombreux. Plus de visiteurs que d'habitants - 425 habitants au dernier recensement - puisqu'à 20 heures, 500 personnes avaient déjà admiré le spectacle, à l'extérieur comme à l'intérieur de l'église. Surtout en début de soirée, les spectateurs s'étaient déplacés et, à la surprise de Christian Touhé-Rumeau, ils arrivaient de bien au-delà le territoire communal. L'annonce de l'illumination de l'église, sur les réseaux sociaux notamment, avaient permis de bien transmettre l'information.

Pour ce spectacle, notamment celui présenté à l'intérieur - désolée, Marc ! - jamais un photographe aussi doué soit-il, ne pourra faire ressentir les impressions lors de cette découverte des lasers. Illuminant de mille feux les parois de l'église, ils embellissent les statues et le décor environnant. Les faisceaux lumineux projetés sur les murs semblent découper la pièce en plusieurs parties et donnent l'impression de murs translucides. Avec une musique de type épique en fond sonore, pendant quelques instants, le visiteur se trouve emporté dans un autre univers. Des sentiments intraduisibles sur le papier !

Une seule solution : guetter le prochain spectacle organisé par Résonance Events !

Pour l'instant, des contacts ont été pris mais rien de finalisé.

Pour vous renseigner auprès de ce technicien des sons et lumières :

Tél. 06.38.10.66.22 ou mail sarlresonance@gmail.com.

Maire de la commune mais aussi président de l'Office du Tourisme de la Ténarèze, Christian Touhé-Rumeau est plutôt satisfait des cadeaux de Noël offerts à Mouchan, le spectacle offert à ses administrés, mais aussi la bonne nouvelle : un jour viendra peut-être où l'église Saint-Austrégésile sera référencée, avec d'autres monuments clunisiens, comme Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Une étape sur un chemin de Saint-Jacques de Compostelle

De l'histoire de Mouchan, tourmenté par les saccages, les incendies et les destructions des guerres qui s'y sont succédé, est parvenu un site monastique passionnant à découvrir. Son articulation médiévale est parfaitement perceptible, son église du XIIe siècle a beaucoup de choses à révéler au visiteur et la lecture architecturale des différentes époques historiques est relativement aisée. Sans parler du soin que la municipalité a eu de développer un itinéraire de découverte du village et de ses abords, tous clunisiens.

L’église Saint-Austrégésile, un précieux témoignage de Cluny dans la région

De l’ensemble prieural, seule l’église du XIIe siècle, composée d’une nef de deux travées, d’un transept et d’une profonde abside, subsiste aujourd’hui. La tour carrée qui flanque l’abside au sud lui est antérieure.

Sur le Gers, une dizaine de communes pourrait prétendre à adhérer à la Fédération des sites clunisiens parce qu'il y reste des édifices ou partie d'édifices, mais seul Mouchan en a fait la démarche actuellement et, depuis 2005, la commune est devenue membre de cette Fédération des Sites Clunisiens.

Mouchan et son église pourraient figurait à l'avenir sur la liste des sites clunisiens inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Cluny et les Sites Clunisiens au Patrimoine Mondial, un projet qui rassemble les Européens

Si le volet scientifique du projet, passionnant, est incontournable, la candidature se développe avant tout autour d’événements populaires qui réunissent des citoyens de tous horizons autour des sites et des valeurs clunisiens.

Les candidatures sont ouvertes depuis le 9 juillet 2021 lors d'une réunion à Charlieu (Loire) avec les représentants du monde clunisien européen. Les travaux engagés ensuite par le Bureau de la candidature ont permis de constituer une première liste qui sera présentée pour inscription sur les Listes indicatives nationales des États concernés à l'horizon 2023-2024.

Découvrez cette premire liste en cliquant sur ce lien.

Mouchan, comme Cluny, en fait partie et on peut aussi découvrir près de la Ténarèze, le Prieuré Notre-Dame de Moirax, en Lot-et-Garonne.

Bien sûr, rien n'est encore gagné, le parcours sera long… avant d'arriver à l'inscription sur les listes indicatives nationales dès 2024, étape capitale avant la reconnaissance au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

En attendant, les villageois et autres curieux ont tous apprécié le spectacle offert gracieusement à leurs yeux. Mais le maire l'a promis, vu le succès remporté, pour la prochaine fête, lors du repas du 14 juillet qui se tient habituellement sur la place devant l'église, il fera à nouveau appel à Dominic Emery pour ambiancer et illuminer le jour de Fête Nationale.

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles