Le VCGB tient son match référence

P1730933.JPG

Face au leader, invaincu, Valence-Condom réalise une grosse performance

Nationale masculine 3, 6e journée

Valence-Condom : 78  

Toulouges : 72

LIEU : VALENCE-SUR-BAÏSE (Salle Jacques-Baurens). SPECTATEURS : 500 environ. ARBITRES : Kevin Assemat et Vincent Pujol. QUART TEMPS : 26-23, 12-19, 23-9, 17-21. Mi-temps : 38-42.

Valence-Condom : 30 tirs réussis sur 44 tentés dont 11 sur 21 à trois points. 7 sur 17 aux lancers francs. 20 fautes personnelles; pas de joueur sorti pour 5 fautes.

Les marqueurs : Patey (5), Popotte (6), Maggesi (-), Trépout (8), Dufau (14), Diaby (5), Uneau (6), Assim (6), Danjou (13), Petris (15).
Toulouges : 26 tirs réussis sur 58 tentés dont 8 sur 24 à trois points. 12 sur 23 aux lancers francs. 19 fautes personnelles; pas de joueurs sorti pour 5 fautes.

Les marqueurs : Brisedou (5), Poulard (3), Adjouhgniope (22), Voldoire (12), Rouqie (-), Martinez (-), Ba (3), Torondell (9), Cusset (18), Bineau (-).

La venue ce samedi soir du co-leader, Toulouges, n’est pas s’en rappeler la rencontre face au TOAC, autre leader invaincu, face auquel le VCGB chuta dans les arènes le 9 octobre dernier. Pour cette rencontre et en l’absence de l’entraîneur, Thomas Baurens, c’est son adjoint, Frédéric Zadro, qui assure l’intérim.

Un bonne entame mais cela n’a pas suffit

Même si le premier entre-deux n’est pas favorable aux locaux, ces derniers entament le match de la meilleure des façons en alignant une belle salve de paniers par Gherick Uneau, Brice Petris et Pierre-Louis Danjou alors que les Catalans peinent à se faire une place dans la raquette gersoise, (13 à 3 à la 3e). Dès lors Toulouges par des tirs primés stoppe l’hémorragie obligeant le VCGB à monter en défense ce qui laisse des ouvertures à l’intérieur Kévin Cusset pour scorer, (24 à18 à la 7e). C’est sur un tir primé d’Ibrahima Ba au coup de klaxon que les visiteurs reviennent sur le VCGB, (26 à 23 à la 10e). A la reprise du second quart temps Valence qui oppose une défense de fer permet à Nathan Dufau de chiper de bons ballons et de tenir Toulouges à distance, (36 à 26 à la 13e). Une avance de 10 points qui va fondre comme neige au soleil face au jeu bien huilé des catalans qui positionne les intérieurs, Kévin Cusset et Beniela Adjouhgniope, dans les meilleurs conditions sous le panier local avec en prime un tir bonifié de Simon Brisedou, (36 à 38 à la 18e). Même si Aurélien s’octroie deux lancers francs se sont bien les visiteurs qui finissent le mieux cette première mi-temps, (38 à 42 à la 20e).

Le VCGB contient la furia catalane

A la reprise la débauche d’énergie déployée par les visiteurs les amènent à opposer une défense de zone qui ne va perturber les gersois l’espace de trois minutes. C’est sous l’impulsion de l’intenable meneur, Nathan Dufau, que le VCGB va remettre les pendules à l’heure avec un 12 à 0 (56 à 48 à la 28e). L’arrière Mickaël stoppe l’hémorragie sur un tir primé auquel réplique par un trois points Nathan Dufau et Cyril Popotte sous le panier visiteur, (61 à 51 à la 30e). Durant les cinq minutes suivantes s’en suit un mano à mano entre les deux formations où le VCGB maitient son avance (72 à 60 à la 36e). Toulouges tout feu, tout flamme,  comprenant que la rencontre lui échappe prend à la gorge les gersois qui ont du mal à contenir la furia catalane. Valence-Condom encaisse un 11 à 0, (72 à 71 à la 38e). Tout peut basculer en faveur des catalans. Le capitaine, Lionel Trépout, prend ses responsabilités qui par un panier bienvenu remet son équipe sur les bons rails alors que Nathan Dufau se joue de la défense visiteuse et que Brice Petris concrétise deux lancers francs, (78 à 71 à 15 secondes de la fin du match). Toulouges conclu la fin de la rencontre sur un lancer franc de Nils Poulard, (78 à 72 à la 40e). Le VCGB tient son match référence.

Déclaration

Frédéric Zadro, entraîneur de Valence-Condom : « Nous faisons une bonne entame de match en s’appuyant sur une bonne défense individuelle qui nous permet de prendre le large. Nous ne parvenons pas ensuite à trouver notre jeu intérieur ce qui ne sera pas le cas au troisième quart temps où nous nous procurons des solutions face à une équipe un peu fatiguée. Puis nous sommes assez forts pour éviter leur retour en ne lâchant rien même lorsqu’ils ont été devant. Nous étions plus frais qu’eux. On bat le leader, c’est une référence pour le groupe ».

 

 

Gherick Uneau cherche une solution.
Douada Diabi malgré l'opposition réussit son tir à trois points.
Frédéric Zadro recadre son équipe.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles