Le bilan d'Octobre Rose : des résultats encourageants !

Octobre Rose IMG_0563.jpg

Une collaboration avec La Ligue contre le cancer prometteuse de nouvelles actions et plus que probablement d'une future antenne condomoise

 

Des bénévoles condomois qui remplissent d'espoir la présidente du Comité du Gers de La Ligue contre le cancer

Claudie Fieux-Gratianreprésentant le Comité du Gers de La Ligue contre le cancer, a accompagné les bénévoles condomois tout au long de ce mois, notamment lors de la Marche Rose du  samedi 16 octobre. À ses côtés, Nadia Benoît, la présidente du comité départemental, est venue apporter, mercredi 27 octobre, ses remerciements à tous les bénévoles condomois pour leur mobilisation exceptionnelle dans la mesure où ils ont organisé leurs actions très récemment et spontanément.

C'est une véritable surprise positive que de voir la réussite de leur engagement, ce qu'ils ont réussi à faire notamment avec la collecte de cartouches d'encre usagées. "En un mois, c'est formidable !", s'exclame la présidente.

Olivia Gobbi, une des bénévoles condomoises, précise au Journal du Gers quels étaient les endroits où des points de collecte étaient installés, à savoir les deux collèges Saint-Exupéry et Notre-Dame de Piétat, l'école Saint- Joseph, le lycée Saint-Jean de Lectoure, les deux pharmacies condomoises et l’imprimerie Feuille à Feuilles.

Mercredi 27 octobre était donc le jour prévu pour la récupération de cette collecte. Huit cartons ont ainsi été récupérés et pesés aux pieds des mousquetaires qui, eux aussi, affichaient leur soutien à l'opération Octobre Rose.

Au total, la balance a affiché un poids de 22 kilos et 600 grammes exactement, un chiffre impressionnant pour une période de collecte relativement courte.

Parmi les autres opérations d'Octobre Rose, proposées à Condom, il s'agissait de la vente de roses sur le marché par "Les Amis de la marche", la Marche Rose sur la Voie verte, la vente de masques roses par la pharmacie de la Bouquerie et celle d’éclairs, pour la circonstance roses également, par la pâtisserie Cyril Garnier. Pour ces gourmandises pour la bone cause, ne vous privez pas ! Vous pouvez encore vous faire doublement plaisir et les commander jusqu’au dimanche 31 octobre.

 Des soins de soutien pour les malades grâce aux fonds récoltés

Tous ces dons, ces sommes récoltées, ont deux finalités. Ils vont tout d'abord permettre d'accompagner les malades, leurs proches, leurs aidants dans cette traversée terrible qu'est la maladie du cancer.

La Ligue peut tout d'abord apporter un soutien psychologique, souvent la première chose demandée, puis des conseils en diététique, la socio-esthétique et l'organisation de groupes de parole.

Nadia Benoît a rappelé à quel point il était important que les personnes puissent se retrouver entre elles car cette maladie amène chacun à s'isoler et plus le malade est isolé, plus la situation est dure à supporter.

Mais aussi la poursuite de la recherche médicale

La deuxième orientation de ces fonds, c'est d'amplifier le soutien à la recherche car aujourd'hui, si elle a fait de gros progrès, pour autant le cancer du sein reste encore le plus meurtrier des cancers chez la femme ; cela démontre à quel point il est important de se faire dépister.

Cette année, en particulier, La Ligue lance un cri d'alarme parce qu'une baisse énorme du taux de dépistage a été constatée l'an passé, bien sûr due au Covid sûrement. Pour autant, on atteint dorénavant tout juste 42 % des personnes concernées, une chute exceptionnelle parce qu'on avait réussi à atteindre 57 % précédemment, juste avant la crise sanitaire. Là, on est redescendu, d'où cet appel à une prise de conscience de toutes les femmes car, sans ce dépistage, le taux de mortalité va augmenter inéluctablement. L'association est donc très, très inquiète.

Les bénévoles deviennent des ambassadeurs de la Ligue sur le terrain

Au niveau du Gers, le comité départemental de la Ligue contre le cancer continue à travailler sur le fait de mailler le territoire, d'être présent sur l'ensemble du département.

Actuellement, une enquête est menée auprès des professionnels de santé pour savoir quels sont leurs besoins. À partir du résultat de cette enquête, il sera alors très certainement possible de mettre en place une antenne de la Ligue au niveau du Condomois.

Cela signifie que les bénévoles impliqués pendant ce mois d'Octobre Rose, le comité départemental va avoir besoin d'eux car ce n'est pas "la petite équipe auscitaine" qui va pouvoir tout faire.

Pour l'accompagnement sur le territoire, les bénévoles vont donc être nécessaires. Pour le devenir, nul besoin d'être un professionnel de santé, ils existent déjà, ils sont là auprès de la Ligue qui les trouvent quand elle en a besoin. Par contre, le recours aux bénévoles pour assurer des tâches multiples et diverses, notamment les permanences téléphoniques, par exemple, va devoir se mettre en place. Des formations de bénévoles existent qui permettent par exemple de connaître les messages à faire passer. 

Le fait d'avoir découvert cette équipe, bien qu'informelle, aussi engagée donne beaucoup d'espoir à la présidente, Nadia Benoît, pour l'avenir d'une antenne condomoise, confortée également dans cette pensée par la présence de Françoise Martinez et d'Hélène Delpech qui représentaient la municipalité condomoise, sans oublier bien sûr, la députée Gisèle Biémouret qui était présente depuis le départ de cette action, et a participé aussi lors de la marche sur la Voie verte.

La Ligue contre le cancer - Comité du Gers - 5 Chemin du Moulin de la Ribère, à Auch

Pour effectuer un don en direct au Comité du Gers, rendez-vous sur la Page du Site HelloAsso.

Renseignements : 05 62 61 24 24

Mail : cd32@ligue-cancer.net

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles