Beau final pour le projet "Chanter le monde "

Capture d’écran 2021-07-08 165445.jpg

« Chanter le monde » est un projet multiple initié par l'association culturelle de Jegun La Petite Pierre qui s'est décliné en version "Chanter le monde en famille" et "Chanter le monde à l'école" avec les deux mêmes intervenants, Abdelak Lakraa et Babeth Gros.

"Chanter le monde en famille " s'est déroulé à La Petite Pierre en juin  lors de deux sessions qui ont donné lieu à une restitution lors du festival des P'tits moussent.

https://lejournaldugers.fr/article/48401-stage-chanter-le-monde-en-famille-a-la-petite-pierre

https://lejournaldugers.fr/article/49482-belle-reussite-pour-le-premier-festival-des-ptits-moussent-fait-par-les-enfants-pour-les-enfants

" Chanter le monde à l'école", c'est un projet né du partenariat entre La Petite Pierre, les deux intervenants  et l'équipe pédagogique de l'école du Pont National à Auch.

L'école élémentaire du Pont National à Auch accueille des enfants dont le français n'est pas la langue maternelle.

Dans une école où plus de 20  langues sont parlées dans les familles, la Petite Pierre, les intervenants et l’équipe éducative ont souhaité mettre en valeur les chants, comptines apprises par les enfants en proposant les mercredis un cycle d'ateliers de chants, 6 au total, aux mois de mai et juin.
Quand des enfants de langues maternelles différentes chantent sous la direction d'Abedelak Lakraa et de Babeth Gros,  naît alors un choeur éphémère.

La restitution de ce choeur éphémère composé des  classes de CP, CE1 et CE2 de l’école du Pont National a  eu lieu au centre Cuzin, vendredi 2 juillet  en présence des autres classes, des enseignants, de l'équipe de la Petite pierre. 

Pour des questions sanitaires, les parents n'ont pu être présents mais un matériel sonore de leur concert et des ateliers leur sera transmis.

C'est Abdelak, Babeth et Stephane qui ont ouvert le bal avec un concert de chants du monde.



Les enfants ont ensuite proposé un répertoire très riche guidés avec une grande pédagogie par les 2 intervenants.
Pakistan, Turquie, Afghanistan, Serbie, Tribu Pygmée, Polynésie, le choeur a sillonné le monde !



A noter que les enseignants ont  largement contribué à la réussite de ce projet en travaillant les chants en classe, d'une séance à l'autre.

Les intervenants :

Abdelhak Lakraa, né au Maroc, arrivé très jeune en France, après des études de chants et danses en Alsace, il vient s’installer dans le Gers. Ce sera d’abord la création du groupe Cap Latino, puis il se produit en solo dans de nombreux festivals, Jazz in Marciac, Eclats de voix à Auch, Ravensare à Toulouse, etc. Ses chansons sont un pont entre l’Afrique de l’ouest et l’Europe, en passant par le Maroc. Ses compositions sont écrites en français, marocain et en djoula (une langue très répandue en Afrique de l’ouest). Abdelak Lakraa participe à de multiples créations artistiques en tant que danseur, chanteur ou comédien et anime de nombreux stages.

Babeth Gros commence sa carrière artistique en tant que circassienne et voltigeuse en main à main. Elle a alors la chance de voyager à travers le monde et développe un goût pour les musiques d’ailleurs, les rythmes variés, les particularités harmoniques, les sonorités insolites, l’attrait des langues et des accents.
Attirée par un travail profond et personnel sur la voix lyrique, elle aime également composer et écrire des textes, ce qui l’amène à la création de plusieurs groupes de musiques : Léonie Cash, le duo Œ, le Concert des Mondes,…
Depuis plusieurs années, elle est devenue cheffe de choeur de plusieurs chorales avec lesquelles elle partage son amour de la musique et le plaisir de chanter ensemble. Elle aime créer des arrangements polyphoniques originaux et les transmettre à ses nombreux choristes avec  enthousiasme et sensibilité.

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles