Belle réussite pour le premier festival des P'tits moussent fait par les enfants pour les enfants !

Capture d’écran 2021-06-28 213122.jpg

Et pour les grands aussi !

Les orages de la veille ont dû empêcher de dormir les organisateurs, petits et grands, de ce premier festival.

En effet, même si une solution de repli était prévue en cas de pluie, le temps gris mais sec de dimanche était tout de même préférable pour le bon déroulé de la journée !

Pour rappel, ce festival – dont l’édition 2020 a dû être annulée – est l’aboutissement du projet « Les P’tits moussent » créé à La Petite Pierre, des rencontres en famille - parents et enfants – un mercredi sur deux pour des activités en tout genre.

Le Journal du Gers vous en a parlé à plusieurs reprises.

Festival des P’tits moussent à la Petite Pierre, première édition en juin ! - Le journal du Gers

Un après-midi avec les P’tits moussent à Jegun - Le journal du Gers

Ces dernières semaines, c’est la préparation de LEUR festival qui a occupé toutes les séances.

Comme le disait une maman : « C’est formidable car tout ce que nous avions imaginé lors de la première séance de préparation a pu avoir lieu lors de cette journée ! »

En effet, un programme bien chargé, orchestré par des P’tits moussent, badge autour du cou, sur tous les fronts ou plutôt sur tous les ponts !

Toute la journée, dès 10 h et jusqu’à 19 h, parents et enfants ont pu participer à de multiples activités réparties sur tout l’espace extérieur de la structure située en pleine nature ou dans la grange.

Ceux qui avaient besoin de mouvement pouvaient s’essayer à la slackline, participer à la course en sac, au concours de corde à sauter ou à la chasse au trésor.

Les stars en herbe avaient à leur disposition un espace photomaton ainsi qu’un vestiaire bien fourni pour se déguiser ou changer de personnalité le temps d’un portrait rigolo !

Quant aux écolos dans l’âme, ils pouvaient s’essayer au Land art autour d’une œuvre collective réalisée avec du matériau naturel récupéré sur place ou tester le parcours sensitif consistant à marcher pieds nus dans différentes matières, coton, bois, cailloux, sable...

Besoin de calme, direction le coin lecture ou les jeux géants de la Ludothèque d’Auch.

Dans la grange, on pouvait fabriquer son cerf volant que l’on a fait voler ensemble à 16 h ou participer à un atelier marionnette.

L’après-midi, l'école de cirque Pop Circus était présente pour initier ceux qui le souhaitaient – et ils étaient nombreux à faire la queue – à l’art du trapèze, de l’équilibre ou du jonglage.

Une petite soif, une petite faim, le Bar à Mômes et son pop corn bio !

Des temps forts ont marqué la journée.

Tout d’abord, à 11 h, les participants ont pu rencontrer et échanger avec les marionnettistes de la Cie Louise Rafale en résidence de création à la Petite Pierre. Ils leur ont présenté leur marionnette et leur  projet de spectacle en création pour l'automne 2022!

A 14h, dans le cadre enchanteur de la Chapelle, c’est la compagnie Ouest of Center qui a présenté sa nouvelle création dont c’était la première, Odyssée.

Comme les deux auteurs et acteurs, Victor Barrère et Julia Free, l’ont avoué, ils n’ont guère dormi pendant cette semaine… et ils n’auraient jamais imaginé que le découpage prenait autant de temps !

Difficile de classer dans une catégorie ce spectacle atypique qui a enchanté le public.

Des rétro-projecteurs, des écrans blancs, des décors découpés en papier sont les supports de l’histoire que nous raconte la compagnie.

Une histoire dont on connaît les protagonistes, Ulysse, Pénélope, Calypso, Polyphème, Tirésisas, mais que les auteurs ont complètement revisitée.

Par le biais d’une astucieuse mise en abyme, l’écrivaine échange avec son personnage, revient en arrière, modifie l’histoire pour finalement devenir elle-même personnage à part entière de son histoire.

Une leçon optimiste à en tirer ? Nous avons toujours la possibilité de modifier le cours de l’histoire, de toutes les histoires…

Magique…

C’est dans la chapelle que nous sommes revenus à 17 h pour la restitution du stage de lecture à haute voix animé par Jessica Laryennat et Vincent Dufour.

Projet "Lire ensemble" : les séances ont démarré et une belle restitution se prépare ! - Le journal du Gers

Deux familles de coeur ou de sang, trois générations, trois histoires, lues ou plutôt interprétées par les participants.

On a du mal à croire qu’ils n’ont bénéficié que de trois séances pour préparer leur prestation tant ils ont réussi à nous faire entrer dans les histoires qu’ils nous racontaient.

Assis ou debout devant un pupitre, à travers une mise en scène réduite à quelques déplacements et gestes, les lecteurs ou plutôt « acteurs » ont réussi à nous transmettre la poésie et l’humour des textes choisis.

Une participante nous confiait que l’on ne peut pas transmettre un texte que l’on n’aime pas. Il est indéniable qu’ils ont tous adoré les textes qu’ils ont partagés avec le public.

Nous avons pu avoir un aperçu d’un autre stage réalisé dans le cadre de La Petite Pierre, « Chanter le Monde » autour de Abdelak Lakraa et Babeth Gros.

Les stagiaires présents ont interprété quelques chants ou exercices rythmiques corporels.

Stage "Chanter le monde en famille" à la Petite Pierre - Le journal du Gers

Pour clôturer cette belle journée, c’est le groupe Cari'olé qui a investi la grange vidée de ses activités de l’après-midi pour nous interpréter des chants du monde et faire danser et chanter le public.

Une belle réussite pour cette première qui va devenir, nul n’en doute, un rendez-vous annuel.

Bon vent les P’tits moussent !

Retour en videos sur quelques moments de la journée : les stagiaires de "Chanter le monde", l'atelier cirque et le groupe Cari'olé :

 

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles