Menu

Bientôt elle sera définitivement prête, avant le démarrage des Food Trucks 2021

Esplanade IMG_3549.jpg

L'aménagement de l'esplanade Jacques Chirac est déjà bien avancé

Pour présenter la nouvelle Esplanade Jacques Chirac, Jean-François Rousse, maire de la cité, était venu sur place, accompagné de ses adjoints, Gilles Mourot, en charge des projets, travaux, urbanisme et voirie, et Lionel Pitton, en charge des relations économiques et des animations, avec Maxime Castelnau, conseiller en charge de la voirie.

Pratiquement achevée, l'Esplanade, avec la Halte de la Bouquerie, aura une toute autre allure que par le passé. Il reste simplement à installer le mobilier urbain, à savoir des bancs, ça et là, et à tracer les emplacements des places de parking.

Pour les matérialiser, les bandes blanches habituelles auraient été disgracieuses sur l'enrobé couleur miel, ce seront donc des clous pour délimiter ces places qui vont permettre d'harmoniser l'ensemble.

Les délais prévus auront ainsi été respectés, comme le confirme Gilles Mourot, de même qu'il apporte des informations sur l'utilisation future du parking. Un sens de circulation sera adopté, on entrera par un côté pour sortir par l'autre. Les places de stationnement sont formées en épi.

Dans le cadre du budget initial, le sol de la Halte a pu être également rénové avec un enrobé similaire à celui de la place ; une amélioration bienvenue au vu de l'état du carrelage de l'ancien supermarché.

Les festivités estivales pourront démarrer dans un univers totalement modifié, avec un éclairage urbain approprié. Quant au marché dominical, il reprendra ses droits à compter de dimanche prochain, le 20 juin.

Une commission présidée par Lionel Pitton a permis de finaliser, en accord avec les marchands et leurs représentants, les règles d'occupation. Pour avoir accès au marché du dimanche, la nouvelle règle imposée sera une présence à un des deux autres marchés de Condom, le mercredi ou le samedi.

Les nouveaux adhérents devront donc ce soumettre à ce règlement.

La halte, tant décriée au départ, a finalement ses inconditionnels, après analyse des réponses au questionnaire soumis aux marchands, sur vingt-cinq, ils sont treize à vouloir rester sous la halte, tandis que douze seulement veulent retrouver l'extérieur. Alors qu'à l'origine, ils n'étaient que neuf à vouloir s'installer à l'intérieur.

Les commerçants, à l'extérieur, seront positionnés selon un cheminement de part et d'autre de l'esplanade, de chaque côté, jusqu'à l'entrée de la Halte pour éviter la moindre rupture entre les exposants. Les deux rôtisseries seront, dos à dos, au bord de la Halte, en bordure intérieure.

Le but dans cette mise en place des stands est d'avoir une harmonie, sans aucun espace vide qui briserait la cohésion du marché.

Certains exposants ayant souhaité pouvoir laisser des véhicules à proximité - qui leur servent essentiellement à maintenir des parasols souvent nécessaires - l'autorisation leur a été accordée avec un règlement très précis. Les bâches seront de couleur uniforme, toujours dans un même but d'harmoniser l'esthétique.

Mais s'il est une chose qui nuit à l'esthétique de l'endroit, ce sont bien les poubelles. Or, actuellement, elles débordent très souvent et, non seulement la vue, mais l'odeur est aussi une source de désagrément pour le promeneur.

Le maire rappelle que, s'il veut bien endosser beaucoup de responsabilités, les poubelles relèvent de  la compétence de l'intercommunalité qui en délègue la gestion au SICTOM du secteur de Condom.

Vidées chaque vendredi soir, les poubelles sont déjà bien remplies le dimanche matin à l'ouverture du marché, comme le prouve notre photo ci-dessus.

Maxime Castelnau, vice-président du SICTOM, explique que, comme il faut garder l'accessibilité pour les camions  qui les vident, elles ne peuvent pas être placées n'importe où. Mais déjà pour améliorer la vue, les bacs à roulettes seront remplacés par des colonnes du type celles servant à récolter le verre. L'idée d'enterrer ces conteneurs est dans l'air du temps, ainsi lors de l'aménagement de la Place de la Liberté, il est prévu leur enfouissement, ce serait d'ailleurs une première sur Condom. À suivre donc !

Le marché à nouveau sur l'esplanade, les usagers des parkings devront revoir leurs habitudes de stationnement, le samedi. Attention à ceux qui partiraient en week-end en laissant le vendredi soir une voiture garée sur l'Esplanade. Ce premier week-end, le samedi 19, l'indulgence sera de mise, le suivant aussi peut-être, mais à l'avenir, une voiture restée garée à cet endroit risque réellement de finir à la fourrière municipale. Dommage !

Photos Marc Le Saux.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles