"Le Gers se jette dans la bataille "

Image2.png

temps de lecture 3 min

Si nous devons retenir une phrase de ce 15ème CDAV (Conseil Départemental d'Analyse et de Vigilance Gers Covid-19) c'est bien celle-là : " le Gers se jette dans la bataille " de la vaccination. Prononcée par le colonel Jean-Louis Ferres directeur départemental du SDIS et coordonnateur du plan départemental, elle résume au mieux les mois à venir.  Elle exprime la volonté de passer à la vitesse supérieure pour la vaccination. Nous sommes actuellement à 2400 injections/semaine, nous passerons à 3500/jour à la fin mars et 3 fois plus à compter du mois d'avril, pour arriver à 1000 par semaine.

Le taux d'incidence (le taux d'incidence correspond au nombre de tests positifs pour 100.000 habitants) est toujours d'environ 80/100.000 ( sorte de plafond depuis un bon moment) et reste au-dessus des 50/100.00 qui est le nombre fixé par le président de la république pour aller vers une situation de déconfinement complet. La palme nationale revient au département des Pyrénées-Atlantiques avec ses 49/100.000.

la vaccination des GIR se poursuit 

Pour rappel :Le GIR (groupe iso-ressources) correspond au niveau de perte d'autonomie d'une personne âgée. Il est calculé à partir de l'évaluation effectuée à l'aide de la grille AGGIR. Il existe six GIR : le GIR 1 est le niveau de perte d'autonomie le plus fort et le GIR 6 le plus faible.

Des projets culturels dans les Centres de Vaccinations

La municipalité de Nogaro a mis en place un musée éphémère dans le centre de vaccination de la commune. Les patients peuvent ainsi contempler les œuvres d’artistes locaux exposées tout au long du parcours de la vaccination. Le maire de Nogaro, Christian Peyret a participé en visioconférence à ce CDAV et a témoigné du bon accueil du public sur cette exposition éphémère ( lire l’article de Roland Houdaille ).

Philippe Martin, Président du Conseil Départemental, a mis en débat la proposition de projets culturels dans les centres de vaccination du Gers.

Nathalie Barrouillet, Présidente de la Commission Culture et l’Adda 32 ont soutenu le projet, qui permettrait d’apporter convivialité et sérénité dans les centres tout en soutenant les acteurs culturels. Une première expérimentation aura lieu le vendredi 12 mars au Centre de Vaccination de Samatan, un conteur sera présent pour animer l’espace post vaccin.

 cliquez ici

 

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles