Menu

Qui sont les Masques Blancs qui ont défilé à Auch ce samedi 6 mars 2021 ?

Les masques blancs.jpg

Une vingtaine de manifestants entièrement vêtus de blanc ont manifesté devant la cathédrale d'Auch (Gers). Qui sont ils ?

Après le mouvement des gilets jaunes, assiste t-on à la naissance d'un autre mouvement baptisé "Les Masques Blancs" ? Avec une différence, cette fois le mouvement n'est pas né en France.

Un premier défilé d'importance en Belgique le 13 Février

Il semblerait que le mouvement ait pris naissance en Belgique. Sur une vidéo datée du 13 février et vue près de 500 000 fois, on observe à Liège en Belgique, une vingtaine de personnes vêtues de blanc avec un masque blanc couvrant l'intégralité du visage. Ils défilent en centre ville.

Une voix hypnotisante scande des slogans satiriques visant à dénoncer l'atteinte aux libertés individuelles, de type "rentrez chez vous" ou encore "ne laissez pas les enfants penser par eux-mêmes".

Ces slogans critiquent le conditionnement de la pensée et le pouvoir des médias "mainstream" qui sont présentés comme les auxiliaires du pouvoir de l'Etat.

Un mouvement qui se généralise comme une trainée de poudre en Europe

Grâce aux réseaux sociaux et à la puissance des images, le mouvement fait de nombreux émules.

A ce stade, il n'est pas possible de rattacher les participants à une mouvance politique. il s'agirait davantage d'une initiative citoyenne transpartisane, visant à exprimer le ras-le-bol qui progresse chez une partie croissante de la population.

Le mouvement s'est très vite étendu, en quelques jours à peine, à plusieurs pays d'Europe, dont l'Allemagne. En France, dans le Sud Ouest, plusieurs manifestants ont ainsi défilé le 20 février, une semaine après Liège, à Montpellier et à Nîmes. Ils étaient également plusieurs dizaines de personnes toujours entièrement vêtus de blanc.

Ce samedi 6 Mars, outre le Gers, les manifestants "masques blancs" se sont rassemblés dans plusieurs villes de France, notamment à Paris, Nantes, Lyon, Toulouse ou encore Mont-de-Marsan. Des rassemblements ont également eu lieu dans des petites villes et des villes moyennes. Les vidéos et images de ces rassemblements sont visibles sur les réseaux sociaux.

Certaines vidéo relayées sur youtube ont été censurées. Des analystes font valoir qu'une partie de ces manifestants seraient "conspirationnistes".

Des slogans chocs contre l'autoritarisme et l'atteinte aux libertés.

Dans la plupart des rassemblements "masques blancs", les organisateurs diffusent la voix déjà entendue à Liège. Il s'agit d'une bande son monocorde qui interpelle les passants. Voici quelques slogans prononcés par la voix:

"Les mesures sanitaires sont au dessus de la constitution et au dessus de la déclaration des droits de l'homme" , "La pensée indépendante est dangereuse. La pensée critique est conspirationniste", ou encore "N'allez pas vous divertir".

 

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles