Menu

Un épisode de pollution de l'air attendu demain samedi

MICHEL HAMON

DESCRIPTION DU PHÉNOMÈNES :
L'épisode de pollution aux particules en suspension PM10 trouve son origine dans la présence d'une masse d'air chargée en particules désertiques (poussières sahariennes) combinée à des émissions locales de particules (chauffage au bois et écobuage) qui ont entraîné la hausse des concentrations de particules sur ces départements. Les conditions météorologiques actuelles ne sont pas favorables à une bonne dispersion des particules dans l'air ambiant.
EVOLUTION :
Demain, samedi, les niveaux de particules devraient rester élevés, en raison des conditions météorologiques annoncées comme peu dispersives sur la région. L'épisode de pollution aux PM10 devrait se poursuivre sur les départements des Hautes- Pyrénées, de l'Ariège, des Pyrénées-Orientales, de la Haute-Garonne, du Tarn-et-Garonne, du Gers, du Tarn et de l'Aveyron.

RECOMMANDATIONS SANITAIRES
Personnes vulnérables et personnes sensibles :Populations vulnérables : Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques Populations sensibles : Personnes se reconnaissants comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes
apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).
Evitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe.  Evitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur. Reportez les activités qui demandent le plus d’effort.
En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (essoufflement, sifflement, palpitations): Prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ou consultez la permanence Air Santé
(0561779444)  Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles