Menu

Michel Gauthier initie à la taille des arbres à Perchède

1 Michel Gauthier 1bis 060221.jpg

Une opération de l’association Pimao

On sait que l’association Pimao, née à Perchède, il y a 3 ans, agit dans 5 domaines (1). Le 6 février, Michel Gauthier, vice-président et ancien responsable de la bibliothèque du Houga, donne un cours d’initiation à la taille des arbres fruitiers. La séance a lieu d’abord à la salle des fêtes de Perchède, puis, sur le terrain en face, dans le jardin de l’ancien maire, Alain Marin.

Des notions de base en salle

Avant de tailler un arbre, il faut savoir que la coupe d’une branche doit être faite sur un des bourrelets qu’elle comporte : celui-ci possède des cellules reproductrices, qui panseront la plaie. Sinon, les bactéries, les champignons et l’eau pourront pénétrer.

Bien distinguer les bourgeons à feuilles et à bois des bourgeons à fruits : les premiers sont plaqués à la branche, les seconds sont perpendiculaires. Car le but d’une taille est de maximiser la production de fruits.

Théoriquement, les bonnes branches doivent être inclinées à 45° à partir du tronc. Les branches parallèles au tronc doivent être coupées : elles seront les premières à se casser. Les longs rameaux verticaux et très vigoureux sont des parasites à éliminer. De même que les branches qui font double emploi.

Une bonne taille doit permettre au soleil de pénétrer jusqu’au milieu de l’arbre.

Ne pas perdre de vue que c’est la couronne de l’arbre qui absorbe le plus de lumière et que « l’arbre est un panneau solaire ».

La pratique dans le jardin

Michel Gauthier explique que les 3 arbres sous les yeux des spectateurs ont été « abandonnés ». Il faut donc prendre des précautions : le rattrapage se fera en 3 ans :

  • 1ère année : on lui donne une forme,

  • 2e année : on rabat le bois vert,

  • 3e année : on effectue la taille proprement dite.

La taille se fait en hiver, sauf pour le cerisier (après la récolte) et le tilleul (en juin). On peut tailler le cerisier en hiver, mais en prenant la précaution de bien nettoyer le sécateur dans une solution de sulfate de cuivre (2 g pour 10 l). S’agissant des très vieux cerisiers, comme celui du jardin d’Alain Marin, ils peuvent supporter une taille en hiver.

À noter que chaque arbre mérite une taille « personnalisée » en fonction de son âge, de son espèce et de son état.

Michel Gauthier a impressionné ses auditeurs par ses connaissances et son savoir-faire. Il promet d’en dire plus une autre fois, en expliquant comment tailler les différentes espèces d’arbres.

 

(1) Produits locaux – Innovations technologiques – Monde naturel et monde bâti – Activités culturelles – Organisation sociale.

2 Michel Gauthier et poirier avant taille 1bis 060221.jpg
Michel Gauthier examine un poirier avant de le tailler
3 Michel Gauthier taille un poirier 1bis 060221.jpg
La taille
4 Michel Gauthier taille un poirier 1bis 060221.jpg
La taille
4 Le vieux cerisier 1bis 060221.jpg
Le vieux cerisier
5 Cet arbrea a été taillé une 1ère fois 1bis 060121.jpg
Cet arbrea a été taillé une 1ère fois l'année dernière
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles