Menu

Avec 266 000 lecteurs en juin, le Journal du Gers bat des records d’audience

20200707_114121.jpg

En forte croissance depuis 2019, le webjournal d’actualités s’impose dans le département

Jean-Bernard Wiorowski, le fondateur et directeur de la rédaction, ne cache pas sa satisfaction devant les courbes de Google Analytics qui comptabilisent les statistiques de visite du journal.« Chaque semaine, ce sont pas moins de 53 000 lecteurs uniques qui se connectent sur notre site Lejournaldugers.fr pour consulter un ou plusieurs articles » indique t-il en montrant l’évolution de la courbe sur l’écran de son PC.

Par mois, le journal comptabilise en moyenne 178 000 lecteurs uniques. Cela peut représenter jusqu’à un million de consultations d’articles. Le lectorat est composé d’une part conséquente de Gersois évidemment, mais pas seulement. Les lecteurs sont également situés dans les départements limitrophes ; et l’on compte également 15 % de lecteurs parisiens et 13 % de lecteurs toulousains. Les publicitaires vont être aux anges car la ménagère de moins de 50 ans est présente en force : 53 % de femmes et 55 % de moins de 50 ans.

Des anciens correspondants de Sud Ouest à la manœuvre

« Tout a commencé en 2015, lorsque le journal Sud Ouest  a décidé de mettre un terme à son implantation gersoise. Il a alors fermé son agence d’Auch. Nous étions quelques correspondants à vouloir trouver une solution pour continuer à diffuser les informations locales » résume Jean-Bernard Wiorowski. Avec l’aide de son petit-fils Romain, féru d’informatique et de programmation, une plateforme est constituée sur internet. Celle-ci permet, à chaque journaliste ou correspondant, de publier directement son article en ligne. Elle permet également à chacun de suivre sa diffusion à l’aide d’un compteur de vues. Le site « Lejournaldugers.fr » était né.

Au fil des années, l’audience s’est étoffée et de nouveaux correspondants rejoignent l’équipe. Aujourd’hui, c’est un véritable maillage du département du Gers qui s’est constitué. "C'est grâce à nos correspondants et à nos contributeurs que nous parvenons à offrir ce niveau de qualité, il faut leur rendre hommage" rappelle Jean-Bernard.

Pas de contraintes associées à la diffusion papier

Autour de Jean-Bernard, l’équipe est constituée d’un noyau dur, composé de Michel Hamon, Elisabeth Durand, Marielle Fourcade et Jean-Pierre Espiau. Ces derniers réceptionnent les nombreux communiqués ou informations reçues par courrier électronique, sur l’adresse de contact du site. Ils filtrent, dispatchent les informations et coordonnent le travail de la vingtaine de correspondants et collaborateurs réguliers du journal.

L’avantage d’internet, c’est qu’il permet de fonctionner avec des coûts allégés. Contrairement à la presse papier, il n’y a pas de frais d’impression ou de distribution. Côté recettes, les publicités diffusées sur le site internet permettent de prendre en charge les frais de réalisation du journal et la gestion technique du site internet. Compte tenu de l’augmentation du trafic, les revenus publicitaires sont régulièrement en croissance.

L’équipe du Journal du Gers profite de cet article pour remercier chaleureusement tous ses lecteurs pour leur fidélité et leur confiance.

* Source des chiffres communiqués : Google Analytics – Moyennes établies sur la période 01/01 au 30/06/2020.

Copie écran JDG.jpg
Source: Google Analytics
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles