Menu

Réouverture du château de Gramont

bleu.JPG

On s'ouvre tous à la culture.

Le Centre des monuments nationaux et l’équipe du château de Gramont ont le plaisir de vous recevoir depuis le 16 juin, après validation de leur plan de reprise d’activité et dans le strict respect des consignes sanitaires, le château peut accueillir les visiteurs en toute sécurité.

Les visiteurs sont invités à consulter impérativement le site internet http://www.chateau-gramont.fr avant leur passage afin de prendre connaissance de l’ensemble des modalités de visite.

Report de l’exposition « Costumer la Renaissance »

L’exposition « Costumer la Renaissance : Cinéma - Télévision », prévue initialement de juin à septembre 2020, est reportée à l’été 2021. Le montage de cette présentation de plus de 30 costumes issus de prestigieuses collections européennes et américaines nécessitant de nombreux transports internationaux, ne pouvait pas s’organiser dans les meilleures conditions dans le contexte actuel.

La force du Moyen Âge et la délicatesse de la Renaissance au cœur du Pays de Lomagne

La famille de Montaut édifie au XIIIe siècle un château fortifié sur un fief reçu de Simon de Montfort, meneur de la croisade contre les Albigeois. L'édifice, remanié au XIVe siècle, est caractéristique des imposants châteaux gascons qui dominent les collines de Lomagne. Ce château-fort est augmenté d'un important logis à la Renaissance, d'un portail au XVIIe siècle et de jardins en terrasse.

Marcelle et Roger Dichamp achètent le château en 1961 et lui rendent son lustre d’antan, à travers une collection de mobilier et d’œuvres d’art Haute Époque.

Les jardins du château se composent d’une terrasse à l’italienne qui offre une vue sur un parc arboré créé sous le Second-Empire.

Le château est classé Monument Historique depuis 1947.

Informations pratiques :

Château de Gramont 82120 Tél.  05 63 94 05 26 

http://www.chateau-gramont.fr 

Ouvert de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h

Fermé le lundi.

Tarif : individuel 6 €/pers, groupe 5 €/pers, gratuit pour les moins de 26 ans

Le CMN en bref...

Sites archéologiques de Glanum et de Carnac, abbayes de Montmajour et du Mont-Saint-Michel, châteaux d’If et d’Azay-le-Rideau, domaine national de Saint-Cloud, Arc de triomphe ou encore villas Savoye et Cavrois constituent quelques-uns des 100 monuments nationaux, propriétés de l’État, confiés au Centre des Monuments Nationaux (CMN).

Premier opérateur public, culturel et touristique avec plus de 10 millions de visiteurs par an, le Centre des Monuments Nationaux conserve et ouvre à la visite des monuments d’exception, ainsi que leurs parcs et jardins. Ils illustrent, par leur diversité, la richesse du patrimoine français. S’appuyant sur une politique tarifaire adaptée, le CMN facilite la découverte du patrimoine monumental pour tous les publics.

Son fonctionnement repose à plus de 85 % sur ses ressources propres issues notamment de la fréquentation, des librairies-boutiques, des locations d’espaces ou encore du mécénat. Fondé sur un système de péréquation, le Centre des Monuments Nationaux est un acteur de solidarité patrimoniale.

Les monuments bénéficiaires permettent la réalisation d’actions culturelles et scientifiques sur l’ensemble du réseau, rejoint récemment par des sites confiés par d’autres opérateurs : la villa Kérylos (propriété de l’Institut de France), la chapelle de Berzé-la-Ville (Académie de Mâcon), le musée Ochier (Ville de Cluny), l’ensemble Cap-moderne (Conservatoire du Littoral).

Par ailleurs, le CMN restaure et mène le projet d’ouverture de l’Hôtel de la Marine pour l’été 2020 et du château de Villers-Cotterêts pour 2022. Enfin, le CMN s’affirme comme tête de file dans le numérique avec l’Incubateur du patrimoine lancé en 2018.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles