Menu

Ce samedi, la cloche de l'église sonnera pour commémorer le débarquement allié

Nougaroulet.JPG

Suite à l'élection municipale du 15 mars, le maire a pu enfin être établi dans sa fonction, ce samedi 23 mai, dès que le gouvernement a donné la possibilité de se réunir à cet effet.

Comme prévu, en remplacement d'Alain Barré qui ne s'était pas représenté, le nouvel édile municipal élu est donc Pierre-Yves Arnaud.

Il a également été procédé à l'élections des trois adjoints ; il s'agit de Chantal Schardt qui sera la première adjointe, tandis que André Barats sera le deuxième et Anne-Sophie Derens, la troisième.

Pour les nominations aux diverses commissions, elles seront déterminées, lors de la prochaine réunion, lundi 8 juin, en soirée.

Une première décision du nouveau maire portée à la connaissance de ses administrés 

Pour pallier à l'impossibilité d'organiser des cérémonies pour commémorer le débarquement, l'idée est partie de Carentan, dans la Manche, où l'idée a été lancée de faire sonner les cloches pour marquer cet événement. 

À l'approche de 76e anniversaire du Débarquement, Nicolas Bellée, le cofondateur du Normandy Victory Museum de Catz, près de Carentan, entendait défendre autant que possible le devoir de mémoire, malgré le contexte.

D'où sa proposition aux différentes instances de sa région de faire sonner les cloches des églises pendant deux minutes :

le 6 juin à l'heure H, à savoir 18 h 44.

Le symbole est fort, l'idée fait son chemin, et pas seulement en Normandie, mais dans plusieurs régions françaises, et même aux États-Unis et au Canada.

Nous avons trouvé le projet de commémoration pertinent et nous en ferons de même ici, à Nougaroulet. 

 

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles