Menu

Le secours populaire et le corona.

Image1.png

Mme la Préfète était en visite afin de remercier le secours populaire pour son engagement continue dans cette période complètement inédite.

Jean-Claude Gayrin le responsable départemental après avoir fait visiter les locaux de distribution, où le gel hydroalcoolique et le masque sont de mise, les locaux de stockage de produits divers et variés faisait le point :

Tout se passe bien. Le nombre de bénéficiaires a augmenté de 30%, et nous voyons des personnes que nous n’avions jamais vu auparavant, mais nous arrivons à contenter tout le monde. Au début du confinement la première semaine nous sommes restés fermés pour protéger les bénévoles et les bénéficiaires, mais au bout d'une semaine nous avons constaté que les gens étaient en souffrance et donc nous avons décidé de rouvrir.

Nos difficultés sont surtout liées à notre réapprovisionnement en produits frais. Les producteurs qui étaient inquiets au début, pensant ne pas vendre n’arrive pas à fournir tant la demande est importante.

Ses inquiétudes : On espère repartir rapidement pour réouvrir le magasin brocante et habits qui fait vivre le site en respectant bien sûr toutes les consignes nécessaires. Que vont devenir les 170.000 enfants qui partent chaque année en colonies de vacances ?

Ceux sont 62 familles auscitaines qui bénéficient de l’aide. De 120 bénévoles sur le département le secours populaire a réduit la voilure à 30 bénévoles, 6 par exemple à Auch, mais cela semble suffisant.

jeveuxaider.gouv.fr

Une discussion s’engage avec Mme la Préfète sur le bénévolat. Plus de 60% des bénévoles gersois ont plus de 70 ans, ils sont jugés vulnérables et donc un renouvellement est plus que nécessaire. Elle rappelle qu’il existe une plateforme afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, le Gouvernement a lancé la Réserve civique - Covid 19, jeveuxaider.gouv.fr. 262 recrues sur 700 actes de candidature de bénévoles dans le Gers sont déjà sur le terrain. Mme Catherine Seguin pense qu’il faut profiter de cet engouement de bénévolat à cause de la crise pour renouveler mais aussi pour fidéliser ces nouveaux bénévoles.

Regardez le spot-TV du secours populaire pour recruter des bénévoles :

Le déconfinement le 11 mai dépend des gersoises et des gersois.

Répondant aux questions de la presse Mme la Préfète apporte les précisons suivantes :

" Le tout premier des enseignements à retenir par rapport à une crise de cette ampleur c'est l'humilité, ensuite il faut être pragmatique en n’oubliant pas les priorités et les fondamentaux, avec en premier la protection de chacun et comment fait-on pour réduire le plus possible le risque de contamination."

" Nous sommes tous mobilisés pour être en mesure de réussir le déconfinement. La première des solutions c'est de rester bien confiné jusqu'au 11 mai, et je ne voudrais surtout pas que la notion de déconfinement soit synonyme pour certains d'un début de relâchement.  Ce relâchement je ne le constate pas au travers des verbalisation, mais visuellement avec plus de voitures en circulation et plus de personnes dans les rues. Il faut limiter au maximum les déplacements, s'il y a un relâchement des comportements il y aura une augmentation des mauvais résultats. Le confinement le plus strict doit être respecté et maintenant à la veille de 2 weekends prolongés la vigilance est absolue, un appel à la responsabilité de chacun".

Les tests ont commencé.

On a commencé les tests de façon importante dans les EHPADs avec une équipe mobile. 7 EHPADs ont été concernés sur 34 dans le département et le dispositif monte en puissance. La méthode de mise en place est la suivante :  une personne symptomatique détectée fait l'objet d'un test, puis si le résultat est positif son unité de vie et son unité de travail, soit environ 25 personnes contacts testées.

 Bonne nouvelle: Le Gers n'a jamais été à saturation, on n'a jamais mobilisé la plateforme d'urgence poste médical avancé avec les pompiers.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles