Menu

Le Département souhaite aider à constituer les brigades sanitaires

Brigade téléphonique.JPG

Philippe Martin propose de mettre à disposition de l’ARS, via le Numéro Vert Social et Gers Solidaire, les moyens humains et logistiques du Département pour constituer rapidement les «brigades contacts» annoncées par le Premier Ministre.

Le Premier Ministre, lors de la présentation de son Plan de déconfinement, a annoncé la mise en place d’ici au 11 mai de « brigades contacts » destinées à casser les chaînes de transmission dans le cas de détection du COVID sur une personne.

Concrètement, si une personne est testée positive, la « brigade contacts », alertée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) devra le plus rapidement possible établir la liste des « cas contacts » de cette personne. Ce recueil d’informations dans l’entourage du patient aura pour objectif de retrouver un maximum de personnes pour que les professionnels de santé, le cas échéant, les encouragent à se faire tester.

Lors de son intervention, Edouard Philippe a indiqué que des dispositions législatives nouvelles permettraient de mobiliser des effectifs supplémentaires pour renforcer les médecins, et notamment les personnels des départements.

Pour répondre positivement et rapidement à cette demande, Philippe Martin a proposé à Madame la Préfète du Gers et au Délégué départemental de l’ARS de mettre à disposition, via le Numéro Vert Social et « Gers Solidaire », les moyens humains et logistiques nécessaires pour que soient rapidement constituées ces « brigades contacts », dont l’objectif sera de casser les maillons de la chaîne de contamination.

S’il le fallait, ces moyens humains pourront être renforcés par les volontaires de la « Réserve civique ».

S’agissant de la campagne de tests que le Premier Ministre veut porter à 700.000 par semaine, le Conseil Départemental est prêt et disposer à compléter l’action de l’État grâce à son GIP « Public Labo » qui pourra réaliser 1.600 analyses par jour à partir du 4 mai.

D’ores et déjà, neuf infirmières volontaires ont permis de multiplier par trois les effectifs de la cellule test du CHA, et elles sont déjà à la tâche dans la campagne de tests actuellement engagée dans les EHPAD.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles