Menu

Sobre commémoration du cessez-le-feu en Algérie

P1650802.JPG

Quatre Anciens combattants de la guerre d’Algérie se sont retrouvés ce jeudi matin 19 mars, à 9 heures, devant le mémorial où sont inscrites les 88 victimes gersoises tombées lors du conflit en AFN qui se déroula de 1954 à 1962. Un rassemblement tout à fait symbolique en raison des strictes consignes sanitaires liées au coronavirus mais indispensable pour commémorer le cessez-le-feu décrété le 19 mars, en Algérie, au lendemain des accords d’Évian. Ce sont 25 000 militaires qui sont morts pour la France, 70 000 ont été blessés mais n’oublions pas aussi les victimes civiles, hommes, femmes et familles, de toutes origines et de toutes confessions.

Après le dépôt de la gerbe et une minute de silence, Guy Brescon, Claude Mirailh, Jacques Marsol et Gilbert Saum ont rejoint le monument aux morts de la place Salinis, à Auch, pour y déposer une seconde gerbe.

P1650797.JPG
Guy Brescon, Claude Mirailh, Jacques Marsol et Gilbert Saum avant le dépôt de la gerbe.
P1650798.JPG
Claude Mirailh a déposé la gerbe de la FNACA.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles