Menu

À Nogaro, le Sictom Ouest face à des décisions importantes

0 Christian Cuvellier et Roger Combres 1bis 200220.jpg

À prendre par la prochaine équipe après les élections municipales

Mis à jour le 26.02.2020.

L’assemblée générale du Sictom Ouest a lieu le 20 février, à Nogaro. Elle a pour but, notamment d’approuver les comptes 2019. Mais après l’approbation de ceux-ci, Roger Combres, président du Sictom Ouest, donne des informations importantes sur les décisions qui devront être prises par la prochaine équipe qui sera à la tête du Sictom Ouest :

  • la Teom (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) passe, en 2020, de 24 à 25 euros la tonne pour le Sictom Ouest, sans qu’il y ait d’augmentation pour les usagers, car cette augmentation est entièrement compensée par celle des bases, données par l’État,

  • le centre d’enfouissement du Houga va fermer en 2023 et aucune solution de rechange n’est en vue : la loi interdit d’en créer de nouveaux ; dans le Gers, seul celui de Pavie va subsister : faudra-t-il transporter les déchets dans un autre département, avec les coûts en carburants ?,

  • le volume des déchets verts augmente beaucoup : les collectivités et les entreprises sont « priées » de les réduire,

  • la TGAP (taxe générale sur les activités polluantes), passe de 18 euros en 2018 à 65 euros la tonne de déchets enfouis en 2025  (et non en 2020 comme indiqué par erreur),

  • l’enlèvement des ordures au porte-à-porte va être supprimé là où il a lieu : les usagers devront utiliser des conteneurs,

  • pour les villages dotés de plusieurs sites de conteneurs, il n’en subsistera qu’un seul ; le ramassage des ordures tout-venant aura lieu une fois par semaine et celui des déchets recyclables, toutes les deux semaines,

  • les conteneurs pourraient comptabiliser le poids des déchets déposés par chaque usager et taxer les surpoids, comme cela est déjà le cas, notamment, dans les Hautes-Pyrénées.

À noter que Roger Combres est contre la comptabilisation des déchets dans les conteneurs : il craint que cela pousse certains à recréer des décharges sauvages.

Par ailleurs, une extension des locaux du site du Houga va être construite pour accueillir deux bureaux : pour le président et pour la secrétaire qui sont actuellement hébergés par la mairie de Nogaro. Pour un coût estimé de 55 000 euros.

Les chiffres clés des comptes

En fonctionnement, les dépenses ont été de 4 840 435,48 euros et les recettes à 4 909 614, 82 euros, soit un résultat de 69 179,34 euros.

En investissement, les dépenses se sont élevées à 322 884,83 euros et les recettes à 713 573,04 euros, sachant que le reste à réaliser est de 170 920 euros et le résultat, de 219 768,21 euros.

Au total, le résultat général s’établit à 288 947,55 euros.

2 Mme Marque Richard Dauba Philippe Brethes Christian Cuvellier Roger Combres Jean-Paul Forment Jacqueline Jacomin et Geneviève Laborde 1bis 200220.jpg
La "tribune": Christine Marque (secrétaire), Richard Dauba (directeur), Philippes Brèthes, Christian Cuvellier (1er vice-président), Roger Combres, Jean-Paul Forment, Jacqueline Jacomin et Geneviève Laborde
3 La salle 1bis 200220.jpg
La salle
1 Christian Cuvellier et Roger Combres 1bis 200220.jpg
Christian Cuvellier et Roger Combres
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles