Menu

La Main Harmonique

lastrada main harmonique.JPG

Un concert, un spectacle empreints d'originalité

La Main Harmonique pour son spectacle And Now

Six chanteurs interprètent chansons et polyphonies a cappella de cet âge d’or que fut la Renaissance. Dirigée par le contre-ténor Frédéric Bétous, on découvre une œuvre inattendue qui oscille entre répertoire baroque et mise en scène moderne. Cette musique rare à la scène est portée par la technicité et la pureté des voix des chanteurs qui redonnent vie à ces polyphonies oubliées : une quinzaine de madrigaux et motets de compositeurs du XVIe et début du XVIIe siècles, tels que Monteverdi, Schütz, Sermisy, Brumel, Gesualdo.

And Now est un spectacle qui a été imaginé sous le regard de Michel Schweizer. Chaque chanson, madrigal ou motet fait l’objet d’une présentation particulière des chanteurs sur scène. Des passages parlés évoquent parfois le contenu littéraire d’une pièce, du silence, la scénographie et la lumière d’Éric Blosse en soulignent la poésie. Ces musiques, qui au départ n‘ont pas été imaginées pour être données en scène, retrouvent dans ce contexte tout leur sens.

And Now change le paradigme d’un spectacle musical classique. C’est un spectacle au travers duquel le chanteur sort de son rôle attendu de chanteur. Il en résulte une écoute des œuvres qui s’ouvre à tous, familiers ou non de ces musiques. C’est une manière renouvelée d’entendre une quinzaine de polyphonies se succéder et d’en faire découvrir la variété et la richesse. Le format du spectacle permet au public de s’imprégner d’un patrimoine musical rare à la scène, de s’en rapprocher et de le comprendre. Dans un élan didactique mais aussi par jeu, la célèbre chanson « Douce France », traduite en latin, s’y retrouve harmonisée tel un motet de la Renaissance, créant, par exemple, une référence facile et surprenante pour l’auditeur.

 « La Main Harmonique ne néglige aucun détail dans sa quête d'une grande pureté sonore : justesse, intelligibilité parfaite, admirable souplesse dynamique, phrasé élégant. » Denis Morrier, Diapason

Samedi 29 février, 21 h : L’Astrada 

Tarifs sur place ou au 09 64 47 32 29 : 28 € : Plein tarif - 18 € : Demandeurs d’emploi / - de 25 ans / Pass culturel / Mobilité réduite - 12 € : - 12 ans / fauteuils roulants - 25 € : Groupe / Cezam - 23 € : Comité d’entreprise - 48 € : Tarif Famille : 2 adultes + 2 enfants moins de 16 ans

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles