Menu
Fleurons de Lomagne

Disparition d’André Daguin, le rugby d’Auch est en deuil

ANDRE DAGUIN 6.JPG

Jean-Michel Justumus, président du RC Auch, revient sur la carrière rugbystique du grand chef étoilé

Avant de devenir le grand chef étoilé de l’Hôtel de France, André Daguin pratique le rugby en scolaire au lycée Salinis. Sa haute stature surprend à une époque où dépasser 1,85m fait figure de géant. En 1954, il gagne à 19 ans avec le FCA le titre junior de champion Armagnac Bigorre, l’entraîneur est Urbain Cassagne, adjoint au maire et journaliste à La Dépêche.

Il part suivre des études hôtelières à Paris où il joue au Racing Club de France et revient à Auch en 1959 date à laquelle il prend les rennes de l’Hôtel de France. Il joue alors en première au FCA avec les Bianco, Aurensan, Tilloles, Justumus, Treffel, Le Droff, Verdier, Brouqueyre, Pourqué, Barbé, Bégué, Capdeville, Guy, Poudensan ....

En mars 1960, le FCA rencontre en 16eme de finale à Toulouse le grand Béziers des Gayraud, Mas, Barrière, Danos, Dedieu, Gensanne, Rondy et consorts. André Daguin est titulaire mais doit servir un important repas à midi dans son restaurant. Quand il arrive au stade Chapou le match a commencé depuis 10 minutes, le FCA est à quatorze …. Il rentre sous les acclamations.

Très pris par son métier de restaurateur il arrête progressivement le rugby et devient un supporter fidèle, assidu, un promoteur du rugby d’Auch et de sa ville.

Élu président de la CCI il organise, en mai 1987, avec Jacques Fouroux, patron de l’équipe de France, la venue à Auch du XV de France au grand complet en partance pour la Nouvelle Zélande et la 1re coupe du monde de rugby. Un cassoulet gigantesque est servi à plus de 1200 personnes à la Maison de Gascogne.

Puis, en mai 1990, toujours avec son ami Jacques Fouroux, c’est le match France-Roumanie télévisé depuis le Moulias, en direct sur Antenne 2, qu’il obtient de Pierre Salviac.

Quand en mars 1993, il est appelé par Jacques Lestrade, président du FCA, pour mobiliser des fonds afin de « terminer la saison et démarrer la suivante », il organise une grande souscription avec le slogan « Ayez le même orgueil que nous » affiché sur tous les panneaux 4x3 du Gers. Une somme de 300 000 Francs est collectée, le club est sauvé.

Durant ces années 90 au cours desquelles les champions de France (Bègles, Toulouse) tombent au Moulias, il convie régulièrement les partenaires du club à des repas d’avant match à la CCI.

André Daguin n’a jamais cessé de soutenir son club, ses joueurs et ses dirigeants. La critique ne fait pas partie de sa nature.

Le jour du lancement du RCA le 12 juillet 2017, au Mouzon, il est assis au premier rang parmi les supporters. Il est là, le 26 juin dernier, lorsque les joueurs et entraîneurs montent les marches de la mairie avec le bouclier de champion de Fédérale 3.

Abonné depuis plus d’un demi-siècle à la même place en haut des tribunes, partenaire et bienfaiteur du rugby d’Auch, André Daguin a marqué plusieurs générations d’Auscitains par sa stature, son charisme, la tonalité gasconne de sa voix, son éloquence, sa clairvoyance et son appétit de vivre, ne manquant jamais, où qu’il soit, un bon mot, un trait d’humour, une histoire paillarde, un éclat de rire à partager. Dans toutes ses actions ou initiatives, partout où il passe, il ajoute le panache !

Le rugby d’Auch est en deuil. Nous présentons nos condoléances à Jocelyne, Ariane, Anne, Arnaud et à toute sa famille.

Jean-Michel Justumus, Président RC Auch.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles