Menu
Fleurons de Lomagne

Jean-René Cazeneuve, député du Gers, rend hommage à André Daguin

Daguin Jegun 2019.jpg

Qui parle de la Gascogne citera deux noms : D’Artagnan, et Daguin. Aujourd’hui, nous avons perdu le meilleur des ambassadeurs de notre territoire, de ses savoir-faire, de son savoir-vivre.

André Daguin a su puiser dans notre terroir pour donner à la France et au monde le meilleur de la Gascogne, de cette Gascogne dont il était épris et qu’il a mis en lumière avec tant de talent. Un talent unique. Au-delà de la cuisine, au-delà de nos produits locaux et de leur promotion qu’il avait cheville au corps, il a incarné notre art de vivre. Le meilleur des hommages que nous pouvons lui rendre est de continuer à faire vivre sa "gascognomie", à "aimer ce que l’on mange, mais aussi aimer ceux avec qui on mange". Son esprit, son panache, son humour, nous manquent déjà. Il était pour tous les Français plus qu'un chef étoilé : c'était la Gascogne incarnée. Notre 5e Mousquetaire.

J’adresse mes plus sincères condoléances à son épouse, à ses enfants et à ses proches, ainsi qu’à chaque famille gasconne qui aujourd’hui perd l’un des siens.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles