Menu

Petite parenthèse

thumbnail_dragon-3553473_960_720.jpg

Y a pas de lézard !

Jeudi 26 septembre, Rouen, explosion de l’usine Lubrizol. Classée seuil haut Seveso en raison de la gravité des risques encourus en cas de problème…

Deux cents pompiers sur place pour maîtriser le feu, plus de cinq mille tonnes de produits chimiques partis dans un sinistre panache noir de fumée de vingt-deux kilomètres de long sur six de large. Et une population atterrée, suffoquée, attendant avec inquiétude les consignes de sécurité.

En soirée, le feu est éteint. Les personnes demeurant à proximité de l’usine peuvent, selon la préfecture, regagner leur domicile. « Il n’y a pas de dangerosité particulière » rassure Christophe Castaner, très vite rejoint dans ses déclarations par la ministre de l’Écologie : « il n’y a pas de polluants anormaux dans les prélèvements effectués », « pas de problème sanitaire ».

Bref, tout va bien, y a pas de lézard !

Si les Podarcis muralis - lézards des murailles - sont nombreux à nous filer sous les pieds sous nos latitudes, c’est dans le registre musical que l’on trouve, semble-t-il, l’origine de cette expression. Car ce « lézard » là désigne, depuis les années 70, un sifflement parasite se manifestant lors d’une prise de son. Ok, on la refait.

Mais une autre hypothèse viendrait de la fissure qui se dessine parfois sur les murs, laissant passer nos petits reptiles pour s’y cacher. « Pas de lézard » signifierait donc l’absence de faille dans les relations.

Enfin, troisième possibilité, un lézard désignait autrefois, en argot, un mauvais compagnon ou un fourbe.

Oreilles qui sifflent, défiance des politiques, sentiment d’être bernée, la population rouennaise hurle sa colère et exige des explications. Elle apprend le 4 octobre que d’autres produits chimiques, issus des entrepôts voisins de Lubrizol, sont également partis en fumée.

"Transparence, principe de précaution, suivi sanitaire et environnemental : je l'avais annoncé, le comité pour la transparence et le dialogue sur #Lubrizol est désormais installé (…) l'engagement de l'État à vos côtés reste total", s'est félicité dans un tweet vendredi  le Premier ministre Édouard Philippe.

Pas de lézard donc. Juste un simple enfumage.

Illustration Pixabay.com

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles