Menu

Les Saint-Hubert étaient en stage au marché du jeudi

P1600762.JPG

Le PSIG d’Auch (Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie) a investi jeudi 12 septembre, en matinée, le marché de la basse ville. Sous la conduite de David Robin, technicien cynophile, il s’agissait d’éduquer quatre chiens Saint-Hubert à se familiariser avec les bruits du lieu. « Il y a ici les odeurs et certains bruits, ils apprennent à les connaître ce qui leur évitera dans des lieux identiques d’être perturbés sur une piste de recherches », précise David Robin. Lequel souligne que les Saint-Hubert sont des chiens spécialisés dans la recherche des personnes « comme le fut Happle, cette Saint-Hubert qui a sauvé 19 personnes, et ce sera le cas, pour Crokdur, un chiot d’un an qui va lui succéder après un stage de deux ans ».

En France, depuis 2003, la gendarmerie nationale accueille dans ses équipes seulement douze chiens pisteurs. Quatre équipes cynophiles étaient présentes sur le marché avec sept Saint-Hubert sur les douze qui opèrent en France.
P1600735.JPG
Happle a permis de sauver 19 personnes, comme à Biran, un homme tombé dans un puits.
P1600721.JPG
Les Saint-Hubert sont des chiens très affectueux.
P1600723.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles