Menu

Petite parenthèse

culot.jpg

Avoir du culot

Le samedi 3 août, bien loin des plages de sable fin, les autorités russes ont réprimé violemment des manifestants qui  réclamaient l’ouverture des élections locales du 8 septembre aux candidats de l’opposition. En un week-end, la police a procédé à plus de huit cents arrestations.

En vacances au fort de Bregançon, le chef de l’État, très mécontent, a vivement réagi  en demandant au ministère des Affaires étrangères  de « condamner ses interpellations, ainsi que l’usage manifestement excessif de la force qui les a entourées ».

La Russie a donc été rappelée à l’ordre par la France, et à « se conformer aux engagements auxquels elle a souscrit en tant que membre de l’OSCE et du Conseil de l’Europe ».

Non mais, c’est vrai quoi, quel culot, ce Poutine !

Le culot n’est pas le masculin de la culotte, même si les deux nous permettent d’être culottés. Ce culot-là, qui nous donne aplomb et audace excessifs, s’apparente, selon certains, à celui qui confère une bonne assise aux objets, en leur permettant de ne pas perdre l’équilibre.  

Mais pour d’autres, il fait indéniablement référence au culot d’une pipe. Car tous les amateurs de bouffarde vous le confirmeront : une pipe doit être bien culottée. L’opération qui consiste à stratifier couche sur couche le carbone, à calaminer l’intérieur du foyer, est le B.A. BA de tout voluptueux fumeur. Par suite, plus la pipe vieillit, plus elle a de culot. Donc, plus un homme a de culot, plus il serait aguerri et endurci.

On est soulagé de constater que le gouvernement français a fait preuve d’une mâle fermeté vis-à-vis du Kremlin, et d’une grande compassion à l’égard des manifestants russes. Gaz lacrymogène, tir au LBD, mains arrachées, interpellation massive… ce n’est pas dans la patrie des Droits de l’Homme que cela arriverait.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles