Menu

À vos marque-pages !

book-2388213_960_720.jpg

Du côté de nos libraires

Chaque premier samedi du mois, le Journal du Gers vous propose une balade chez les libraires et vous révèle leurs coups de cœur du moment.

Ils sont de retour. Qui ça ? Les mois en « bre », ceux qui nous annoncent déjà la petite fraîcheur matinale, la fin des soirées à rallonge où l’on pouvait refaire le monde sous les étoiles… Qu’à cela ne tienne. On trouvera toujours la chaleur qui nous fait défaut au cœur des livres !

À la librairie Les petits papiers, à Auch

Les Porteurs d’eau d’Atiq Rahimi aux Éditions P.O.L.

Un roman intimiste qui se déroule sur une journée, le 11 mars 2001, jour où furent détruits les bouddhas de Bâmiyan, et qui pose des questions depuis longtemps chères à l’auteur : exil, trahison, amour, langue, histoire.

Tout y est traité de façon sensible et romanesque… À lire !

Les petits papiers

22, rue Dessoles, à Auch

https://lespetitspapiers.org

À la librairie Le Chat Pitre 32, à Condom

Le cœur de l'Angleterre, de Jonathan Coe, aux Éditions Gallimard (23 €)

Révélé aux lecteurs français par son fabuleux Testament à l'Anglaise (en Folio et dans toutes les bonnes librairies), Jonathan Coe nous revient en grande forme avec ce nouvel opus polyphonique et mélancolique.

Toute une décennie durant, nous voilà embarqués sur les pas des membres de la famille Trotter, personnages attachants et perdus dans un monde qui les dépasse. De l'euphorie des Jeux Olympiques au référendum sur le Brexit, c'est à la fois tout un monde et tout un microcosme qui prennent vie sous nos yeux.

Sens du récit, du dialogue, justesse de ton ; ou le roman anglais à son meilleur.

Le Chat Pitre

31, rue Gambetta, à Condom

https://fr-fr.facebook.com/licaripascal

Au Cochon Bleu, à Lectoure

L'été meurt jeune de Mirko Sabatino, aux Éditions Denoël

Mirko Sabatino nous plonge dans l'Italie rugueuse des années 60 où les règles ancestrales ont la vie dure. Dans leur petit village des pouilles, trois gamins Primo, Mimmo et Damanio s'en accommodent au gré des bagarres, des réprimandes et des jeux d'ados. Ils font, cet été là, un pacte de sang pour défendre l'honneur de Mimmo. Ils finiront par être confrontés à l'impensable qu'ils affronteront ensemble sans hésitation.

L'été meurt jeune raconte la fin de l'insouciance de trois jeunes garçons qui, entrant trop tôt dans le monde des adultes, vont commettre l'irréparable.

Le Cochon Bleu

52 rue Nationale, à Lectoure

http://www.lecochonbleu.fr

À la librairie Effets de Page, à l’Isle-Jourdain

À crier dans les ruines  d’Alexandra Koszelyk aux Editions Aux forges de Vulcain – 254 p – 19,00 €

Littérature française – Premier roman

Léna et Ivan sont inséparables. À Pripiat, on ne voit jamais l’un sans l’autre. Si les parents de Léna sont des scientifiques qui travaillent à la Centrale distante d’à peine trois kilomètres, ceux d’Ivan vivent en quasi autarcie dans la forêt environnant la ville. Les enfants grandissent ensemble, se créant un monde magique qu’eux seuls peuvent investir. Mais le 26 avril 1986, le réacteur N°4 de la centrale de Tchernobyl explose, et Léna et ses parents quittent la ville le jour même. La famille d’Ivan reste quant à elle dans la région, subissant de plein fouet les conséquences de l’accident nucléaire.

Alors qu’Ivan attend plein d’espoir le retour de Léna, cette dernière tente vainement de comprendre pourquoi ses parents ont décidé de refaire leur vie en France. Brutalement arrachée à son ami et à sa culture, la jeune femme décide au bout de vingt ans de retourner en Ukraine.

Ce récit bouleversant reprend les questionnements des grands mythes antiques. Comment survivre au déracinement ? L’histoire familiale détermine-t-elle toujours celui ou celle que l’on devient ? L’amour peut-il durer toute une vie malgré l’absence et l’éloignement ? Un premier roman à découvrir sans tarder !

Effets de Pages

19 Boulevard Carnot, à l’Isle-Jourdain

http://www.effetsdepages.fr

Illustration Pixabay.com

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles