Menu

Célébration des journées mémorielles des 3 et 4 septembre

les morts pour la france 026.JPG

Sous l’égide de l’association départementale des Anciens Combattants Prisonniers de Guerre, ont été célébrées les journées mémorielles, les 3 et 4 septembre, afin d’honorer la mémoire des Morts au combat de la guerre de 1939-1940. « En cette année du 80ème anniversaire de l’entrée en Guerre de la France et de l’Angleterre contre l’Allemagne nazie, il nous revient le devoir d’œuvrer pour que cette douloureuse période ne sombre dans l’oubli », souligne Guy Brescon, secrétaire départemental de la FNACA.

La cérémonie commémorative s’est déroulée à 17 heures au monument aux Morts d’Auch avec, dans le cadre du Souvenir Français, l’évocation du premier Gersois mort au front. Puis ce fut l’appel, commune par commune, des 314 gersois morts aux combats. Plus de 6.500 Gersois furent faits Prisonniers et 198 d’entre eux moururent en captivité ou dans l’année du retour.

La suite de la cérémonie s’est poursuivie à la Maison de Gascogne où Laurent Mauras, professeur d’histoire, fit un exposé sur la période allant de 1919 à 1940, lequel fut suivi d’un débat. Ensuite, Laurent Marsol, guide-conférencier auprès du Pays d’art et d’histoire du Grand Auch, évoqua la vie dans le Gers de 1940 à 1944, année de la libération du département.

Grâce à l’apport de collectionneurs, ont été présentés, dans la travée latérale, divers documents affiches et journaux de cette période. Le 4 septembre lors de cette exposition, le délégué départemental, Maître Louis Saint-Ygnan, exposa l’activité du souvenir français.

les morts pour la france 031.JPG
Les personnalités au monument au morts.
les morts pour la france 035.JPG
Dépôt de gerbe.
les morts pour la france 047.JPG
Les conférenciers Laurent Mauras et Laurent Marsol.
les morts pour la france 050.JPG
Le public pendant les conférences.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles