Menu

Le renouveau du site Sadi-Carnot

carnot hlm.jpg

Le grand chantier se poursuit

Après une longue période de sommeil, et des projets restés dans les limbes, la vie a repris sur le site de l’îlot historique Carnot. Petit à petit, la valse des engins donne naissance à de nouveaux bâtiments, où s’installeront divers organismes, mais aussi professionnels du tertiaire (bâtiment, architecture, justice, santé), et particuliers.

En rachetant ce patrimoine culturel en 2017 à la Ville, qui elle-même en avait hérité de feu la SEM Gers, la SA Gasconne d’HLM pensait simplement y installer son siège social. C’était sans compter sur le hasard, qui aime bien venir se mêler des projets tout tracés.   

« La responsable du centre de formation de la CCI m’a contacté un jour, car elle cherchait de nouveaux locaux. À partir de là, l’idée a germé d’y installer un projet plus large, pouvant accueillir de multiples activités, mais aussi des résidences en accession et location » explique Serge Campagnolle, directeur général du Toit de Gascogne.

C’est ainsi que depuis août 2018, le personnel de l’espace formation de la CCI est installé à l’espace « Formatis », l’accès se faisant par la rue Diderot. Ici, l’architecte Sébastien Danieli a su parfaitement intégrer la volonté de préserver toute la richesse patrimoniale des lieux, en y mêlant habilement impératifs technologiques et attentes particulières de l’organisme. Des menuiseries en chêne y côtoient les murs épais en pierre d’époque, le tout inscrit dans une imposante volumétrie.

De l’autre côté de la cour intérieure, dite « des jeunes filles », réaménagée en terrasse de verdure, les travaux vont bon train pour accueillir, d’ici la fin de l’année, « Tertis » et ses bureaux destinés à l’Union Patronale Gersoise, le Groupement d’Employeurs Gers en Gascogne, ainsi que Cap Emploi.

« C’est une demande qui nous est parvenue peu après celle de la CCI, explique Serge Campagnolle, et nous a confortés dans l’idée d’installer un vrai centre d’affaires, en plus des logements résidentiels. Tout en répondant aux contraintes administratives des Bâtiments de France, et celles d’une zone classée rouge pour les risques d’inondations ».

La visite continue avec « Acuris », espace destiné aux personnels de santé et justice, côté rue Viala, et « Auscorum », le centre d’affaires Patrimonial Bâtiment, côté rue Bregail. Tous deux devraient être opérationnels d’ici fin 2020.

Le Toit Familial de Gascogne aura alors intégré ses nouveaux locaux, agrémentés de superbes arches vitrées, et terrasse tout aussi magnifique.

Les logements familiaux, répartis entre location et accession sociale et intergénérationnelle, proposeront des T2/T3, entre 45 et 80 m² à partir de 2020, avec accès par la rue Diderot. Rue Viala, il s’agira d’un logement social.

Quant à la tour médiévale, classée monument historique, elle accueillera d’heureux propriétaires dans ses deux appartements prestigieux, qui bénéficieront d’une vue imprenable sur les berges du Gers et le cœur historique de la ville.

La salle capitulaire du XIVe siècle sera transformée en lieu de restauration, avec, à l’étage, un espace de travail partagé, ouvert au public et aux travailleurs nomades. Livraison prévue au printemps 2021.

Progressivement, la vie reprendra ses droits sur ce site, portant encore des traces de culte antique, qui a connu toutes sortes de bouleversements liés à l’Histoire et aux intempéries.

Ainsi va le monde.

carnot 1.jpg
Une partie du site rénové
carnot tour seule.jpg
La tour, qui accueillera deux propriétaires
carnot tour (2).jpg
Juste à côté est prévu l'espace restauration
carnot hlm.jpg
Le futur siège social de la SA Gasconne HLM - Photos J-B Wiorowski
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles