Menu

Football National 3 : les Auscitains démarrent fort

P1590543.JPG

Face à un prétendant à l'accession, Alès, les promus auscitains créent l'exploit

AUCH : 2

ALÈS : 1

Mi-temps : 0-0.

LIEU: Auch (Stade Éric Carrière). SPECTATEURS : 300 environ. ARBITRES : Benjamin Fourage assisté de Thibaut De Saint-Gilles et Touffik Amghar. PELOUSE : En bon état.

Auch : Buts de Bertrand Auvinet (48ème) et Franck Lalanne (72ème).

Alès : But de Bastien Lafaille (62ème).

Auch : Graves (Cap), Pujos, Fitte, Ubatelo, Pierre Degbo, Huc, Auvinet (Lalanne 70ème), Gayraud, Paul Degbo, Rumeau (Pères 63ème), Gabriel (Touré 76ème).

Avertissement : Huc (22ème).

Alès Bouchite, Chabassut, Ramos Silva, Fofana, Rigoyemborde(Cap), Belazzoug (Peyrard 73ème), Bonchamp (Berrahou 86ème), Gharbi, Briançon, Sba, Leger (Lafaille 56ème).  

Avertissement : Gharbi (26ème), carton rouge (Fofana 78ème).

Pour sa rentrée en championnat de national 3, le promu, Auch, n’a pas failli à domicile en s’imposant face à l’un des favoris, Alès. Un contexte écrasant pour cette formation auscitaine qui découvrait cette compétition avec une ossature où évoluaient six nouveaux joueurs. Même si les matchs amicaux se voulaient rassurants, ce n’était pas quand même le contexte d’une rencontre officielle. Alors il était temps de rentrer dans le vif du sujet.

Auch plie, mais ne rompt pas

Une entrée d’ailleurs remarquable en début de match des locaux qui font jeu égal face à des Alésiens plutôt tranchants dans leurs actions. La première action dangereuse à la 8ème minute est à mettre à l’actif des Auscitains où Louis Gayraud est fauché dans la surface de réparation, mais l’arbitre ne bronche pas. Dès lors, les visiteurs qui haussent  le ton, se montrent de plus en plus pressants. Il faut un énorme Damien Graves pour stopper des situations extrêmement critiques suite à des corners, une dizaine ont été concédés lors de cette première mi-temps. Auch plie, mais ne rompt pas et parvient même à mener quelques raids. Et la mi-temps arrive sur une ultime frayeur où Alès, sur un tir, voit le ballon au fond du but, mais une fois encore la main de Damien Graves reste solide.

Auch dominateur et opportuniste

À la reprise, Auch met le pied sur le ballon face à des Alésiens surpris par le regain d’activité de son adversaire. Une première alerte oblige le gardien cévenol, Steven Bouchite, à repousser deux frappes auscitaines coup sur coup, à la 47ème.  Dans la foulée, sur une fulgurante relance sur le flanc droit, les locaux prennent de vitesse la défense alésienne, laquelle concède son premier but sur un tir bien ajusté de Bertrand Auvinet (1 à 0 à la 48ème). Auch qui maintient le cap, n’est pas loin de récidiver mais voit la conclusion d’une contre-attaque finir dans le petit filet. Alès va cependant réagir sur une attaque qui met la défense locale en difficulté, suite à un tir puissant bien repoussé par Danien Graves, le ballon est récupéré au milieu de la surface de réparation par Bastien Lafaille lequel qui a bien suivi, va fusiller le portier gersois (1 à 1 à la 62ème). Le jeu s’équilibre entre les deux formations, Auch cependant sur un très beau mouvement collectif  « enrhume » la défense visiteuse qui plie sur un centre au cordeau de Nicolas Péres repris de la tête par Franck Lalanne (2 à 1 à la 72ème). Alès qui accuse le coup, commet une ultime faute en récoltant un carton rouge pour avoir stopper irrégulièrement l’attaquant auscitain qui filait vers le but. Lors des dernières minutes de jeu, le bloc local fait prévaloir sa solidité et s’impose sur une victoire qui ne doit rien à personne.

Déclarations

Gilles Garcia, entraîneur d’Auch : « Nous avons fait une bonne entame, puis on s’est éteint à cause du stress et de l’enjeu. On a subi au cours de la première mi-temps, puis les joueurs ont retrouvé leur fraîcheur en seconde période. On a vu ce qu’était le national 3 où il faut plus d’effort physiques, c’est un championnat exigeant. Nous avons été réalistes, il faut qu’on apprenne à grandir. Je suis fier que nous ayons battu, avec du cœur, cette équipe d’Alès qui a des atouts offensifs importants. Le championnat est long, soyons sereins et humbles ».

Damien Graves, capitaine d’Auch : « Cette rencontre a été très intense sur le terrain, ça jouait vite et physique. On a fait le dos rond en première mi-temps, puis en marquant le premier but, on leur a fait mal. Je retiens la réaction du groupe après l’égalisation d’Alès. Un match nul à la maison aurait été frustrant. Nous commençons très bien ce championnat, mais dès demain, on se remet au travail pour se concentrer sur le prochain match, à Blagnac ».

P1590519.JPG
Rentrée des Auscitains sur le terrain avec le capitaine, Damien Graves.
P1590525.JPG
Concentration et prière avant de fouler la pelouse.
P1590555.JPG
Arrêt de Damien Graves.
P1590562.JPG
Pause fraîcheur.
P1590581.JPG
Situation chaude devant le but auscitain.
P1590586.JPG
Action de jeu.
P1590608.JPG
Le portier gersois bien entouré par sa défense.
P1590632.JPG
La joie de la victoire.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles