Menu

Ceux de Rawa Ruska et leurs descendants se sont réunis en congrès départemental, dimanche 30 juin

79.jpg

Photo : Franck Barsacq a remis, à la municipalité de Condom, une plaque commémorative

En présence de Gérard  Dubrac, maire, et Philippe Beyries, adjoint, le président départemental Franck Barsacq, entouré de Bernard Candelon, président national de l’association, Nadine Labadie, secrétaire nationale, Chantal Martin, présidente d’Aquitaine, a rappelé, à tous, le rôle désormais prépondérant du devoir de mémoire et de la recherche historique, à l’heure où les derniers internés résistants ayant connu la captivité dans ce redoutable camp de représailles, s’éteignent peu à peu.

Historique

Rawa Ruska, dénommé « camp de la goutte d’eau » par Churchill  à la BBC, situé en Ukraine, en plein centre du triangle de la  mort, est parfois encore méconnu.

Lors de la seconde guerre mondiale, près de deux millions de soldats français furent prisonniers, 1,5 million fut envoyé en Allemagne pour soutenir l’effort de guerre nazi. La grande majorité était composée de mobilisés.

Tous n’acceptèrent pas ce rôle et leurs conditions de prisonniers, d’où une résistance qui s’instaura dans les camps de prisonniers. Elle se manifesta par des ralentissements de production, des refus de travail, des actes de sabotage, des tentatives d’évasion. Ils participèrent ainsi à la « résistance dans les camps de prisonniers de guerre » encouragée par l’appel du 18 juin 1940.

Début 1942, devant la multiplication des évasions et la gêne qu’elles leur occasionnèrent, les nazis décidèrent d’expédier les récidivistes qu’ils désignèrent comme des « terroristes », dans les camps de représailles d’où « ils ne devaient pas revenir ». Ils seront déportés au camp 325, à Rawa-Ruska.

C’est en leur mémoire que l’association poursuit aujourd’hui ses actions, tant au plan national que régional, avec plus de 1.000 membres, dont toujours une poignée d’anciens. Dans le Gers, on dénombre 50 adhérents environ.

Lors de ce congrès 2019, outre deux dépôts de gerbes à Condom et Castelnau- sur-l’Auvignon, Franck Barsacq a remis, à la municipalité de Condom, une plaque commémorative qui sera prochainement déposée proche du monument aux morts, une fois les travaux terminés.

Pour tous renseignements : Ceux de Rawa Ruska et leurs descendants, Franck Barsacq  : 07.86.03.63.09 - epsylon32@wanadoo.fr

13.jpg
66.jpg
attachmentgetpicture.jpg
25.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles