Menu

Situation débloquée avec les Évangélistes

P1560658.JPG

Photo : 150 familles se sont installées au parc d'Endoumingue.

« C’est dommage d’avoir attendu le dernier moment pour nous donner l’autorisation de rentrer sur le terrain d’Endoumingue », regrette le pasteur James Lemière et de montrer le SMS de la première adjointe au maire d’Auch, Nadine Aurensan.

Une entrée de 150 familles environ qui s’est effectuée, vers 19 heures, dans la plus parfaite légalité selon les évangélistes. Lesquels n’ont pas voulu accéder au parc d’Endoumingue même si à l’entrée le cadenas de la chaîne a été enlevé « par la commissaire de police » précise James Lemière. « Nous ne voulions pas, explique-t-il, investir le lieu sans accord écrit afin d’éviter l’effraction ».

Un dénouement qui a permis de débloquer après quatre heures de tergiversations le monumental « bouchon » de la rocade et du rond-point des Justes.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles